La préservation de la sécurité, de la stabilité et de l'unité du pays, axe majeur du Plan d'action du Gouvernement

Publié le : dimanche, 17 septembre 2017 12:40   Lu : 34 fois
La préservation de la sécurité, de la stabilité et de l'unité du pays, axe majeur du Plan d'action du Gouvernement
APS PHOTOS © 2017

ALGER- La préservation de la sécurité, de la stabilité et de l'unité du pays, y compris avec le renforcement de la démocratie et de l'Etat de droit et avec la modernisation de la Gouvernance, constitue l'un des axes majeurs du Plan d'action du gouvernement, a affirmé dimanche à Alger le Premier ministre, Ahmed Ouyahia.

"Chacun de nous conviendra qu'il n'y a ni développement ni bien être lorsque la sécurité est absente, lorsque la stabilité d'un pays est remise en cause, ou lorsque l'unité d'une nation est atteinte", a indiqué M.Ouyahia lors de la présentation du Plan d'action du Gouvernement, ajoutant que "notre histoire récente nous a douloureusement appris cela et l'actualité à travers le monde nous en donne aussi de nombreuses preuves".

"Voilà pourquoi le Gouvernement ne ménagera aucun effort pour préserver la sécurité et la paix civile qui sont des fruits précieux de la réconciliation nationale", a-t-il soutenu.

Dans ce contexte, le Premier ministre, a assuré que les forces de sécurité, à leur tête l'Armée nationale populaire (ANP), "bénéficieront de tout l'appui nécessaire pour poursuivre la lutte contre le terrorisme, pour combattre la criminalité transfrontalière, et pour préserver l'intégrité du territoire national".

"Dans le même temps, le Gouvernement travaillera au développement d'une culture de vigilance qui sera d'un apport certain contre toute tentative d'attentat terroriste suicidaire, notamment en milieu urbain", a-t-il poursuivi.

Dans le même ordre d'idées, M. Ouyahia a souligné que la préservation de la sécurité et de la stabilité "se poursuivra également par le canal d'une lutte sévère contre toutes les formes de criminalité", ajoutant que la prévention et la sensibilisation "seront mises en avant en direction des  jeunes exposés aux maux sociaux, notamment la drogue".

Il a également fait savoir que la législation pénale "sera durcie contre certains crimes, tels que le trafic de drogue ou les enlèvements de personnes", assurant que la loi "sera appliquée dans toute sa vigueur pour préserver la sécurité et la quiétude des citoyens".

 

La réforme de la justice sera approfondie et l'enracinement de la démocratie poursuivi

 

Concernant la réforme de la Justice, il a indiqué qu'elle sera "approfondie et contribuera à la promotion d'un Etat de droit et d'une société apaisée".

"L'enracinement de la démocratie pluraliste sera poursuivi et contribuera à la stabilité du pays", a-t-il dit, précisant qu'à cette fin, le Gouvernement "ne ménagera aucun effort pour promouvoir le rôle des partis dans leur diversité, pour consolider la liberté de la presse et le droit à l'information, et pour dynamiser la contribution du mouvement associatif et de la société civile".

Par ailleurs, M. Ouyahia a exprimé la disponibilité du Gouvernement à être "toujours disponible" pour le dialogue avec tous les partis politiques "qui en exprimeront la demande, chaque fois que l'objet en sera l'intérêt de la collectivité nationale", ajoutant que l'exécutif "entretiendra une relation soutenue avec les partis de la majorité présidentielle qui constituent sa propre majorité au niveau du Parlement".

S'agissant de la modernisation du service public et notamment de l'Administration territoriale, le Premier ministre a déclaré qu'elle "sera poursuivie à un rythme soutenu non seulement pour accompagner l'amélioration du climat des affaires dans notre pays, mais aussi pour répondre avec plus d'efficacité aux besoins des citoyens" et que la démocratie participative "sera renforcée au niveau local".

 

La société algérienne sera à l'abri de toute tentative de raviver la Fitna

 

Parallèlement, le Premier ministre a fait savoir que la société algérienne "sera à l'abri de toute tentative de raviver la Fitna" et que le peuple algérien "sera protégé de l'infiltration des sectes étrangères".

"La loi sera appliquée avec fermeté pour protéger les Mosquées ainsi que les imams", a-t-il affirmé, précisant que l'éducation islamique, les médias nationaux ainsi que les zaouias "seront également mis à contribution pour préserver notre authenticité".

Par ailleurs, M. Ouyahia a assuré que l'unité du peuple algérien autour de son identité "sera consolidée grâce à la mise en valeur de l'arabe, langue nationale et officielle, dans nos actes, dans notre environnement, ainsi que dans notre culture", indiquant que l'officialisation de Tamazight "sera confortée aussi par la mise en place de l'Académie Algérienne de la langue Amazighe, pour la promotion de cette langue".

"L'enseignement de Tamazight qui couvrira 28 wilayas cette année, continuera de se propager à travers le reste du pays", a-t-il dit.

"Mon propos sur ce sujet serait incomplet, si je ne rappelai ici, que c'est la volonté politique du président Abdelaziz Bouteflika, traduite dans la constitutionnalisation de Tamazight langue nationale officielle, qui permet désormais à notre pays de renforcer son unité avec cette dimension de notre identité nationale", a-t-il enchainé.

Last modified on lundi, 18 septembre 2017 17:29
La préservation de la sécurité, de la stabilité et de l'unité du pays, axe majeur du Plan d'action du Gouvernement
  Publié le : dimanche, 17 septembre 2017 12:40     Catégorie : Algérie     Lu : 34 foi (s)   Partagez