Le bien-être de la population, la justice sociale et la solidarité nationale, des choix cardinaux de l'Algérie (Ouyahia)

Publié le : dimanche, 17 septembre 2017 12:15   Lu : 32 fois
Le bien-être de la population, la justice sociale et la solidarité nationale, des choix cardinaux de l'Algérie (Ouyahia)
APS PHOTOS © 2017

ALGER- Le bien-être de la population, la justice sociale et la solidarité nationale constituent des "choix cardinaux" de l'Algérie, a indiqué dimanche à Alger, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, ajoutant que le gouvernement veillera à les promouvoir "avec détermination".

Lors de la présentation du Plan d'action de son gouvernement devant l'Assemblée populaire nationale (APN), M. Ouyahia a rappelé que l'Algérie a réussi, une fois sortie de la tragédie nationale, "à réaliser de grands rattrapages puis d'importantes avancées dans tous les domaines du  développement humain".

"Ce sont là les fruits des programmes successifs décidés par le Président Abdelaziz Bouteflika", a-t-il noté, relevant que l'effort de l'Etat pour le développement humain "a connu, ces dernières années, un léger ralentissement du fait de difficultés financières, ayant conduit au gel ou au report de certaines réalisations, y compris dans les domaines de l'éducation ou la santé".

Il a assuré que le gouvernement "entend faire face aux besoins immédiats de la population mais aussi engager la préparation des réponses aux besoins du futur proche".

S'agissant de l'Education nationale, le Premier ministre a affirmé qu'un "effort particulier" sera engagé pour améliorer les conditions des études durant l'année scolaire en cours, pour réunir aussi toutes les conditions nécessaires au bon déroulement des examens, et pour organiser également une  rentrée scolaire plus réussie".

Il a indiqué notamment que la réhabilitation des établissements scolaires existants "sera réalisée" et les projets en cours "seront accélérés" et de nouveaux établissements "seront mis en chantier pour réduire la surcharge des classes".

Concernant le transport scolaire, il a précisé qu'il sera "renforcé y compris pour assurer une répartition plus rationnelle des élèves entre les établissements scolaires d'une même commune ou d'une même agglomération".

"Le nombre des classes destinées aux élèves à besoins spécifiques sera augmenté autant que de besoin, dès cette année pédagogique", a-t-il ajouté, affirmant que la réforme de l'éducation nationale "se poursuivra dans une quête résolue du savoir et de la science, et dans l'attachement constant à nos valeurs et à nos références identitaires".

 

Les chantiers du secteur de la santé seront poursuivis et complétés par de nouveaux

 

Evoquant le domaine de la santé, il a indiqué que les chantiers du secteur "seront poursuivis et complétés par de nouveaux", assurant que le rattrapage des déficits en infrastructures sanitaires "sera engagé, y  compris par la relance des projets de moyenne taille qui ont été gelés et  que la formation des cadres paramédicaux sera intensifiée aussi pour faire reculer l'important déficit dans ce domaine".

Les différents programmes de prévention et de soins déjà en application, dont le plan anti-cancer, "seront poursuivis et consolidés", a-t-il dit, avant d'affirmer, par ailleurs, que le planning familial fera l'objet d'un "intérêt accru pour rationnaliser la croissance démographique et garantir un bien être social aux générations futures".

Le Premier ministre a fait savoir, en outre, que le système de sécurité sociale "sera préservé et consolidé" et que "la garantie de la disponibilité des médicaments sera accompagnée de la promotion de médicaments génériques de qualité".

"La mise en oeuvre de la contractualisation des soins entre les établissements de santé et les caisses de sécurité sociale permettra également de rationaliser les dépenses", a-t-il estimé, soulignant que la lutte contre toutes les formes de fraude à la sécurité sociale, y compris la non déclaration des salaries, "se poursuivra aussi avec vigueur".

Le Premier ministre a assuré, par ailleurs, que la lutte contre le chômage "se poursuivra pour contenir ce phénomène qui enregistre une légère remontée".

Il a, ainsi, affirmé que la création de micro-entreprises par les chômeurs, y compris les jeunes, "sera poursuivie en même temps que la réglementation pertinente sera revue pour concrétiser dès l'année 2018, la réservation de 20% de la commande publique locale aux micros entreprises créées par les jeunes entrepreneurs", ajoutant que "l'ensemble des dispositifs d'emplois d'attente seront maintenus avec une nouvelle reconduction des contrats arrivant à expiration".

En matière de solidarité nationale, M. Ouyahia a affirmé que l'effort de l'Etat "sera maintenu en direction de tous ses bénéficiaires, que les catégories sociales à besoins spécifiques seront également entourés du soutien de l'Etat, et que les transferts sociaux seront maintenus au même niveau dans le budget de l'Etat".

"Les subventions publiques directes ou indirectes feront l'objet d'une rationalisation précédée d'une bonne préparation, pour éviter les injustices et les incompréhensions", a-t-il avancé, précisant qu'en attendant la finalisation de ce dossier au niveau des administrations publiques, puis les consultations dont il fera l'objet, "l'ensemble des subventions en place sur les produits de base, demeureront en vigueur".

 

Le gouvernement veillera à la préservation du dispositif de retraite

 

Concernant le système national de retraite, il a souligné que ses difficultés financières s'aggravent d'année en année, assurant, toutefois, que "le gouvernement veillera à la préservation du dispositif de retraite, par le biais de la lutte contre la fraude sociale, ainsi que par des ressources additionnelles qui seront mobilisées dans le cadre de la Loi de Finances pour 2018".

"Cependant, tous ces efforts ne pourront dispenser le pays d'aller à terme, vers une réforme du système national des retraites, pour faire face au vieillissement de la population et pour que notre société s'acquitte de ses devoirs envers les générations qui ont construit le pays", a-t-il poursuivi.

Abordant la recherche scientifique et la recherche/développement, M. Ouyahia a assuré que ces deux volets "seront soutenus davantage", indiquant que la recherche à l'université bénéficiera de nouveau d'un financement budgétaire "à hauteur de 20 milliards de DA par an".

 

 

Media

Last modified on dimanche, 17 septembre 2017 18:22
Le bien-être de la population, la justice sociale et la solidarité nationale, des choix cardinaux de l'Algérie (Ouyahia)
  Publié le : dimanche, 17 septembre 2017 12:15     Catégorie : Algérie     Lu : 32 foi (s)   Partagez