Menu principal

Menu principal

Clôture mercredi de l'opération de révision exceptionnelle des listes électorales

Publié le : mercredi, 13 septembre 2017 12:33   Lu : 305 fois
Clôture mercredi de l'opération de révision exceptionnelle des listes électorales
APS PHOTOS © 2017

ALGER - L’opération de révision exceptionnelle des listes électorales, qui a débuté le 30 août dernier, et ce en prévision des élections locales (Assemblées populaires communales et Assemblées  populaires de wilaya) prévues le 23 novembre prochain, s’achèvera ce mercredi à 16h30.

Le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et l'Aménagement du territoire avait invité tous les citoyens et citoyennes âgées de 18 ans révolus le 23 novembre 2017 et non inscrits sur les listes électorales, à demander leur inscription sur la liste électorale de leur commune de résidence.

De ce fait, les électrices et électeurs ayant changé de résidence étaient appelés à se rapprocher de leur nouvelle commune de résidence pour prendre en charge la procédure de radiation d'inscription. Les bureaux chargés des élections au niveau des communes seront ouverts jusqu’à mercredi à 16h30.

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, avait signé le 26 août dernier un décret présidentiel portant convocation du corps électoral pour les élections locales prévues le 23 novembre prochain.

Le Plan d'action du gouvernement, adopté mercredi dernier lors de la réunion du Conseil des ministres, souligne que "le gouvernement veillera à "réunir toutes les conditions prévues par la loi" pour l’organisation des élections des APC et APW "dans la tranquillité, la sérénité, et la  transparence".

Dans ce cadre, il a été procédé à l'installation jeudi dernier de la commission nationale chargée de la préparation et de l'organisation de ce rendez-vous électoral. Présidée par le Premier ministre, cette commission regroupe les ministres des secteurs impliqués dans l'organisation des élections, à leur tête les ministères de l'Intérieur et de la Justice ainsi que les services de sécurité.

Dans le but de faciliter la légalisation des formulaires des signatures individuelles au profit des listes de candidats à ces élections locales, des permanences ont été mises en place dans les 1.541 communes et leurs annexes au niveau national et la prolongation des heures de travail durant tous les jours de la semaine jusqu'a 20h00, à l'exception des vendredis, et ce jusqu'au dimanche 24 septembre 2017, dernier délai de dépôt des dossiers de candidature.

Le ministère de l'Intérieur a tenu, par ailleurs, à rappeler aux partis politiques désirant constituer une alliance à l'occasion de ces élections, les dispositions de l'article 73 de la loi organique de 2016 relative au régime électoral, précisant notamment qu'en cas d'alliance entre 2 partis politiques et plus, celle-ci doit être constituée par les premiers responsables des partis politiques qui la composent et doit revêtir un caractère national.

Après les élections législatives du 4 mai dernier, les élections locales de novembre constitueront ainsi le deuxième rendez-vous qu'aura à superviser la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), créée en vertu des dispositions de la Constitution amendée en 2016 en tant que garantie supplémentaire de la transparence et de la probité des rendez-vous électoraux avec de larges prérogatives pour veiller au bon déroulement des élections.

Dans cette optique, le vice-président de la HIISE, Moussa Yakoub, a insisté sur l'impérative de veiller à la conformité de l'opération électorale avec les dispositions de la loi, soulignant que le traitement

des doléances et anomalies soulevées par les partis politiques participant aux élections, les électeurs et les candidats doit s’effectuer au niveau des permanences locales. Il a affirmé que le HIISE veille à la transparence des élections depuis la convocation du corps électoral jusqu'à l'annonce des résultats du scrutin.

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, avait appelé à une "forte mobilisation" pour assurer la réussite des élections locales, les qualifiant de "rendez-vous important qui contribuera à la consolidation des institutions  constitutionnelles et à la consécration de la démocratie".

Pour rappel, au total 23.251.503 électeurs étaient inscrits sur les listes électorales lors des législatives du 4 mai 2017, contre 22.880.678 lors de l'élection présidentielle de 2014 et 21.445.621 lors des élections locales de 2012.

Dernière modification le : mercredi, 13 septembre 2017 15:51
Clôture mercredi de l'opération de révision exceptionnelle des listes électorales
  Publié le : mercredi, 13 septembre 2017 12:33     Catégorie : Algérie     Lu : 305 foi (s)   Partagez