L'Algérie constitue un legs indivisible des chouhada

Publié le : mardi, 12 septembre 2017 20:14   Lu : 55 fois
L'Algérie constitue un legs indivisible des chouhada
APS PHOTOS © 2017

M'SILA - Le président du Haut conseil islamique, Bouabdallah Ghlamallah, a considéré mardi à El Hamel (M'sila) ''que l'Algérie constitue un legs indivisible pour les chouhada'', lors d'un hommage rendu au moudjahid Abdedaïm Abdedaïm.

Intervenant lors d'une cérémonie organisée au complexe du Djihad, infrastructure réalisée à El Hamel par ce moudjahid avec ses propres fonds et comprenant un musée, une salle d'exposition et une salle de réunion, Ghlamallah a estimé qu'Abdedaïm "est un exemple de fidélité envers les chouhada qui aspiraient à concrétiser leur projet de bâtir une Algérie indépendante, unie et puissante''.

''A travers cette réalisation, le moudjahid Abdedaïm aura bien accompli sa mission durant le combat et après l'indépendance du pays, et démontré sa fidélité constante envers sa religion, sa culture, son patrimoine et son authenticité'', a souligné le président du HCI.

De son côté, Moumène El Kacemi, cheikh de la zaouïa d'El Hamel, va dans le même sens, estimant que l'aide de  Abdedaim Abdedaim dans l'édification du complexe du Djihad, traduit la volonté de ce moudjahid de contribuer et de renforcer les mécanismes susceptibles de favoriser l'écriture de l'histoire du nationalisme en général et l'histoire de l'Algérie en particulier.

Le commandant Omar Sakhri, officier de la Wilaya VI historique, a indiqué avoir connu Abdedaïm en 1958 lors d'une inspection effectuée à Boussaâda et être resté proche de cet homme qui, a-t-il affirmé, "a beaucoup apporté à la Révolution et contribué à la construction du pays".

Pour Dr. Mohamed Lahcène Zeghidi, la contribution de la société civile à la rédaction de l'histoire s'opère à travers des initiatives comme celles prises par le moudjahid Abdedaïm. 

Il a également estimé que la transmission de l'histoire nationale aux générations montantes, dont notamment les étudiants en histoire, "ne peut se faire en un semestre et doit inclure diverses manifestations culturelles et scientifiques nécessaires pour la préservation de la mémoire collective."

Le moudjahid Abdedaïm a reçu la médaille de la mémoire accordée par l'association Mechaâl Echahid aux moudjahidine et historiens en reconnaissance à leurs efforts au service de l'histoire nationale, a indiqué le président de l'association, Mohamed Abad.

Last modified on mardi, 12 septembre 2017 20:18
L'Algérie constitue un legs indivisible des chouhada
  Publié le : mardi, 12 septembre 2017 20:14     Catégorie : Algérie     Lu : 55 foi (s)   Partagez