Menu principal

Menu principal

Hommage aux condamnés à mort de la glorieuse Révolution du 1er-Novembre 1954

Publié le : mardi, 25 juillet 2017 16:44   Lu : 170 fois
Hommage aux condamnés à mort de la glorieuse Révolution du 1er-Novembre 1954
APS PHOTOS © 2017

ALGER - Un hommage a été rendu mardi à Alger aux condamnés à mort par les forces coloniales durant la glorieuse Révolution du 1er-Novembre 1954 à l'occasion de la commémoration du 60ème anniversaire de l'exécution à la guillotine de trois valeureux martyrs.

Organisée par l'Association Machâal Echahid, la cérémonie commémorative a permis de réunir pour la première fois les familles des trois condamnées à mort, Benhamdine Baâdache, Ali Laâbdi et Boualem Hasni, exécutés le même jour, le 25 juillet 1957 à la prison Barberousse (actuellement Serkadji). 

Des membres de leurs familles, leurs anciens compagnons et d'autres moudjahidine ont apporté à cette occasion leurs témoignages sur les trois condamnés à mort. En ce sens, Arezki Basta qui est un ancien condamné à mort a déploré qu'aucune rue ou un édifice ne soit baptisé aux noms de ces valeureux martyrs qui se sont sacrifiés pour l'Algérie à la fleur de l'âge (21 ans).

Selon les témoignages recueillis sur place "les trois martyrs ne sont pas reconnus comme étant moudjahidine" et à ce titre, la famille de Baâdache qui est établie actuellement à Bou Saâda vit dans la précarité.

La sœur de Laâbdi, en l'occurrence Meriem, a regretté que son frère "soit mort anonyme", exhortant les autorités du pays et l'Organisation nationale des Moudjahidine à baptiser un établissement scolaire au nom de son frère Ali Laâbdi. Sa fille Khadidja, qui avait deux ans quand il a été exécuté, a appelé les compagnons de son père à écrire leurs mémoires et témoigner sur ces condamnés à morts.

De son côté, le frère de Boualem Hasni a eu du mal à retenir son émotion dans la mesure où son frère a été exécuté à sa place. "Les forces coloniales  s'étaient présentées chez nous pour m'arrêter et comme j'étais absent, elles avaient arrêté mon frère qui a été jugé puis exécuté", a-t-il témoigné.

Dernière modification le : mardi, 25 juillet 2017 18:00
Hommage aux condamnés à mort de la glorieuse Révolution du 1er-Novembre 1954
  Publié le : mardi, 25 juillet 2017 16:44     Catégorie : Algérie     Lu : 170 foi (s)   Partagez