Adoption prochaine par le Gouvernement des dispositions relatives aux assistants spécialisés au parquet

Publié le : mardi, 18 juillet 2017 17:53   Lu : 47 fois
Adoption prochaine par le Gouvernement des dispositions relatives aux assistants spécialisés au parquet
APS PHOTOS © 2017

CONSTANTINE - Les dispositions relatives aux assistants spécialisés au parquet seront ''prochainement'' adoptées par le Gouvernement pour permettre à la justice d’accomplir efficacement sa mission de protection de la société contre toutes les formes de déviance, a annoncé mardi à Constantine le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Tayeb Louh.

"Ces dispositions permettront de mettre à la disposition du ministère public des experts spécialisés dans les domaines techniques (financier, bancaire et autres) pour assister les représentants du ministère public aussi bien pendant la phase de l’enquête préliminaire qu’après le déclenchement des poursuites'', a expliqué le ministre au cours d’une allocution prononcée à l’occasion de l’installation du nouveau procureur général près la Cour de Constantine.

Le décret exécutif relatif aux assistants auprès du parquet sera présenté au gouvernement le 23 septembre prochain, a révélé M. Louh, insistant sur le critère "spécialisation" notamment dans le traitement des affaires graves et complexes comme la corruption et les crimes relatifs aux nouvelles technologies.

La prochaine rentrée judiciaire connaîtra ''un nouvel élan'' dans le domaine de la lutte contre la corruption et la délinquance économique et financière, a soutenu le ministre, soulignant la dynamisation des juridictions pénales spécialisées (les pôles) dont les capacités humaines et structurelles seront renforcées en vue d’augmenter leurs performances dans le traitement des affaires de blanchiment d’argent et de transfert illicite des capitaux notamment.

''Dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action du Gouvernement pour l’application du programme du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, le secteur de la justice est déterminé à poursuivre les réformes initiées dans le domaine par des actions en profondeur, avec célérité et loin de toute précipitation", a ajouté le ministre.

Qualifiant de "lourde et dangereuse" la responsabilité du magistrat, M. Louh a mis l’accent sur l’importance de l’encadrement des nouveaux magistrats à travers la formation et le recyclage notamment.

Le ministre est revenu sur les multiples avantages engendrés par le processus des réformes qui assurent, a-t-il dit, la protection des libertés fondamentales, individuelles et collectives de manière à permettre aux citoyens de vivre dans la sécurité, la paix et la stabilité.

M. Louh s’est rendu, en début d'après-midi,  sur le chantier de réalisation de la nouvelle Cour de Constantine, située sur la route d’Ain El Bey, où il a donné, in situ, des instructions fermes à l’effet d’accélérer la cadence des travaux pour permettre la réception de la structure d’ici à 6 mois.

Le nouveau procureur général près la Cour de Constantine, Me. Benabdallah Mohamed Ben Lakhdar, remplace Me. Mohamed Abdelli, nommé président de la cour de Boumerdès dans le cadre du récent mouvement partiel, procédé par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika dans le corps de la magistrature.

Adoption prochaine par le Gouvernement des dispositions relatives aux assistants spécialisés au parquet
  Publié le : mardi, 18 juillet 2017 17:53     Catégorie : Algérie     Lu : 47 foi (s)   Partagez