Menu principal

Menu principal

Les ambassadeurs d'Afrique du Sud et de la RASD saluent le soutien indéfectible de l'Algérie au principe d'autodétermination

Publié le : mardi, 18 juillet 2017 16:03   Lu : 78 fois

ALGER - Les ambassadeurs d'Afrique du Sud et de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) à Alger ont salué mardi le soutien indéfectible de l'Algérie aux principes d'autodétermination, de lutte des peuples pour la liberté et l'indépendance et du rejet de toute forme d'occupation.

Intervenant au Forum du quotidien "El Moudjahid", organisé à l'occasion de la célébration de la journée mondiale du leader historique Nelson Mandela, l'ambassadeur sud-africain à Alger, Denis Thoko Zani Dlomo a salué "le  soutien important accordé par l'Algérie à l'Afrique du Sud, dans sa lutte pour la chute du régime de l'Apartheid, et au défunt leader Nelson Mandela, qui avait suivi une formation militaire en Algérie, lors de la lutte commune des deux pays contre le colonialisme.

Les relations entre nos deux pays "sont historiquement enracinées", a affirmé le diplomate, indiquant que la lutte menée par les Algériens et les Sud-africains "est une référence de l'entente politique et une base des excellentes relations diplomatiques liant les deux pays".

Concernant le droit des peuples à l'autodétermination, l'ambassadeur sud-africain a rappelé la position inaliénable de Nelson Mandela, qui avait affirmé, juste après la chute du régime de l'Apartheid en Afrique du Sud", que "la libération de l'Afrique du Sud ne peut être complète que par la libération des peuples palestinien et sahraoui", rappelant "le devoir de solidarité avec les peuples opprimés".

L'ambassadeur de la RASD à Alger, Becheraya Hamoudi Bayoune a cité les haut faits historiques du leader africain considéré comme "le symbole de la lutte et de la coexistence pacifique des peuples du monde", rappelant sa position héroïque dans la reconnaissance de la République sahraouie durant son mandat présidentiel, en dépit des grandes pressions qu'il avait subies, ce qui fait de l'Afrique du sud le premier défenseur de la cause sahraouie dans les fora internationaux, après l'Algérie connue pour ses positions inaliénables en faveur des peuples en lutte pour la liberté et  l'indépendance.

"Comment un Etat colonial comme le Maroc peut-il rendre hommage à une personnalité du rang de Nelson Mandela qui luttait pour la libération des peuples d'Afrique et prétendre enseigner ses principes à l'université?", s'est interrogé M. Bayoune à l'occasion, ajoutant que "le Maroc feint d'adopter le modèle de lutte de Nelson Mandela au moment où il a recours à l'utilisation des mêmes pratiques répressives du régime de l'apartheid tant combattues par le leader africain".

L'Assemblée générale de l'Onu avait institué la date du 18 juillet, date de naissance de Nelson Mandela,

"Journée internationale de Nelson Mandela", en reconnaissance de la contribution de l'ancien président de l'Afrique  du sud à l'ancrage de la culture de paix et de liberté.

Les ambassadeurs d'Afrique du Sud et de la RASD saluent le soutien indéfectible de l'Algérie au principe d'autodétermination
  Publié le : mardi, 18 juillet 2017 16:03     Catégorie : Algérie     Lu : 78 foi (s)   Partagez