Menu principal

Menu principal

Le volet social au centre des préoccupations du gouvernement

Publié le : mercredi, 14 juin 2017 18:10   Lu : 77 fois
Le volet social au centre des préoccupations du gouvernement
APS PHOTOS © 2017

ALGER- Le volet social occupe une place importante dans  le plan d'action du gouvernement, examiné et adopté mercredi par le Conseil  des ministres, réuni sous la présidence du président de la République,  Abdelaziz Bouteflika.

Il s'agit notamment de préserver le système national de sécurité sociale  et de retraite, promouvoir l'emploi, renforcer les mécanismes de solidarité  nationale et poursuivre la prise en charge des catégories sociales aux  besoins spécifiques.

Le Plan d'action du gouvernement qui se situe dans la continuation de la  mise en oeuvre du programme du président de la République, s'articule autour  de plusieurs objectifs parmi lesquels le volet social occupe une place  importante.

Il est à rappeler, à cet égard, que d'importantes réalisations ont été  enregistrés ces dernières années au plan social, accomplies grâce aux  efforts de toute la collectivité nationale et qui se sont traduites

également par des avancées significatives, y compris dans la promotion des  droits et acquis sociaux.

Outre les acquis importants en faveur des travailleurs suite, notamment,  aux revalorisations successives de leurs salaires aussi bien dans le  secteur économique que dans celui de la fonction publique, les pensions et  allocations de retraite ont également connu une évolution régulière suite  aux augmentations opérées dans le cadre de la loi ou à titre exceptionnel.

Cela a été confirmé avec la valorisation de 2,5% des pensions et  allocations de retraite sur décision du président de la République au  profit de 2,8 millions de retraités.

Le système national de protection sociale figure également parmi les  priorités du gouvernement, puisqu'il été consolidé par la promulgation de  la nouvelle loi relative aux mutuelles sociales qui institue la retraite  complémentaire au bénéfice de leurs adhérents, ce qui permettra à tout travailleur d’avoir la possibilité d'augmenter son revenu à l'âge de la  retraite.

A cet égard, les mesures exceptionnelles de la loi de finances  complémentaire de 2015 ont permis de réaliser des résultats susceptibles de  renflouer, à l`avenir, les caisses des assurances sociales.

Pour le gouvernement, les cotisations constituent une source de  financement pour la sécurité sociale aux fins de préserver ses équilibres  financiers et assurer la pérennité du système considéré comme l'instrument  clé de la protection sociale.

A ce propos, les mesures exceptionnelles de la loi de finances  complémentaire de 2015 dans son volet relatif à la sécurité sociale,  concernent principalement la régularisation des situations des personnels  n'ayant pas versé leurs cotisations à la sécurité sociale.

Concernant l'emploi, le nouveau gouvernement compte poursuivre les efforts  en vue de résorber le chômage, notamment chez les jeunes, à travers le  renforcement des différents mécanismes et dispositifs déjà existants et ce,  en dépit des difficultés financières engendrées par la chute des prix des  hydrocarbures sur le marché mondial.

A cet effet, il sera question d'encourager toutes les actions et  initiatives visant à accompagner l'insertion des jeunes dans la sphère  socio-économique, plus particulièrement à travers l'entreprenariat et les  start-up.

 Pour ce qui est de la solidarité nationale, le gouvernement doit veiller à  assurer une meilleure prise en charge de la femme, de l'enfant, des  personnes aux besoins spécifiques et autres personnes vulnérables au sein  de la société à travers le renforcement des mécanismes régissant ce  secteur.

Dernière modification le : jeudi, 29 juin 2017 11:19
Le volet social au centre des préoccupations du gouvernement
  Publié le : mercredi, 14 juin 2017 18:10     Catégorie : Algérie     Lu : 77 foi (s)   Partagez