Les mesures sécuritaires intenses reflètent la forte détermination de l’Etat à renforcer la crédibilité du baccalauréat

Publié le : lundi, 12 juin 2017 09:34   Lu : 187 fois
Les mesures sécuritaires intenses reflètent la forte détermination de l’Etat à renforcer la crédibilité du baccalauréat
APS PHOTOS © 2017

SOUK AHRAS - Les importantes mesures sécuritaires ayant accompagné le baccalauréat 2017 reflètent "la forte détermination de l’Etat à renforcer la crédibilité de cette épreuve", a affirmé dimanche à Souk Ahras la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit.

"Ces mesures sécuritaires traduisent la volonté publique de garantir l’égalité des chances entre les candidats", a souligné la ministre dans une conférence de presse tenue au siège de la wilaya après avoir procédé au lancement des épreuves de baccalauréat de l’après-midi.

L’examen s’est déroulé durant ce premier jour "dans des conditions très organisées et sécurisées", a assuré Mme Benghabrit, démentant catégoriquement toute fuite de sujet. 

"Une fuite signifie la diffusion des sujets avant que les étudiants ne commencent l’épreuve. Ceci n’a pas eu lieu", a affirmé la ministre à ce propos, assurant que les sujets ont été diffusés un quart d’heure après le début de l’épreuve et cela, a-t-elle ajouté, "n’a pas d’effet sur le bon déroulement de l’examen surtout qu’il a été strictement interdit aux élèves de rejoindre les classes après 9h00".

La ministre a promis des poursuites judiciaires et des sanctions fermes contre ceux qui ont diffusé les sujets sur les réseaux sociaux.

Le ministère de l’Education nationale concentre ses efforts actuellement sur la réussite des réformes des deux paliers, primaire et moyen, a assuré Mme Benghabrit, estimant que "l’élève acquiert les compétences de base dans ces deux premiers paliers sans lesquelles on ne pourra pas parler de bon niveau dans le palier secondaire, ni dans l’enseignement supérieur".

A ce propos, l’intérêt, a ajouté la ministre, est actuellement porté vers "la correction des dysfonctionnements et insuffisances relevés chez les élèves des paliers primaire et moyen", observés notamment lors de l’analyse des résultats scolaires des examens.

Affirmant que la coordination des efforts de plusieurs départements ministériels pour assurer la réussite des examens du baccalauréat de cette année est "le fruit de la confiance placée par la société dans l’Etat pour garantir le principe d’égalité des chances pour les élèves", la ministre a indiqué que l’épreuve fera sortir "un diplôme qui reflète le niveau  effectif".

Mme Benghabrit a exprimé son optimisme quant aux résultats du baccalauréat 2017 qu’elle a qualifié de "positif". 

La ministre s’est dite en outre satisfaite du niveau des jeunes talents en peinture, musique et sport rencontrés au CEM Belkacem Bouafia qu’elle avait inauguré auparavant.

Les mesures sécuritaires intenses reflètent la forte détermination de l’Etat à renforcer la crédibilité du baccalauréat
  Publié le : lundi, 12 juin 2017 09:34     Catégorie : Algérie     Lu : 187 foi (s)   Partagez