L’Emir Abdelkader, un exemple à suivre pour ses valeurs de respect d’autrui et de tolérance

Publié le : vendredi, 26 mai 2017 18:46   Lu : 1057 fois
L’Emir Abdelkader, un exemple à suivre pour ses valeurs de respect d’autrui et de tolérance

LONDRES - Le quotidien britannique "the Independent" a publié vendredi un article sur l'Emir Abdelkader El Djazairi qu'il a qualifié "d'exemple à suivre et à admirer", pour les valeurs de respect d’autrui et de tolérance qu’il prônait.

"Nous devons regarder le passé pas Daech pour connaître les vraies valeurs de l’Islam", a écrit le quotidien qui a relevé que l’Emir Abdelkader "était un musulman, un soufi, un cheikh, un humaniste qui a protégé son peuple contre la barbarie occidentale mais a également protégé des chrétiens (...)".

L’auteur du texte rappelle que l'Emir Abdelkader a sauvé 15.000 chrétiens, ce qui fait de lui un exemple "à imiter pour les musulmans et à admirer, pour les Occidentaux".

Il estime que la cruauté ne doit pas être la réponse aux attentats terroristes perpétrés un peu partout dans le monde, et que tant que l’occident "bombarde le Moyen-Orient, les pays occidentaux seront également attaqués".

"Tant que nous semons la mort dans le monde musulman, nous ne récolterons que la terreur, la peur et l’insécurité", a écrit The Independent.

Il souligne qu’il est temps de "faire appel aux valeurs du guerrier féroce, l’humaniste et mystique Emir Abdelkader, dont le courage a poussé son pays, l’Algérie, à insister pour rapatrier sa dépouille de Damas".

"Homme du savoir, l’Emir Abdelkader admirait les philosophes et interdisait à ses combattants de détruire les livres. Il adorait sa religion, mais croyait aussi aux droits de l’homme. Nos pensées devront aller vers celui qui combattait farouchement l'occupation française, mais sans être extrémiste. Il considérait les chrétiens et les musulmans comme des frères", note le journal.

Le quotidien britannique cite l’humanisme et la générosité de l’Emir Abdelkader qui a bien traité "ses prisonniers français, allant jusqu’à leur rendre la liberté quand il n'avait pas de nourriture pour eux", souligne The Independent.

"Même dans son exil français, il a prêché pour la paix, la sagesse et la fraternité", ajoute l’auteur de l'article, estimant que ses œuvres devraient figurer sur toutes les plateformes des médias sociaux.

Les valeurs de cet homme de la Renaissance, sont "valables pour tous les temps". Il devrait être pris comme "un exemple plutôt qu'un saint, un philosophe plutôt qu'un prêtre, selon le journal.

The Independent relève que "l'Algérie, terre natale d'Abdelkader est un pays voisin de la Libye d'où est originaire le kamikaze de Manchester qui a commis l’attentat pour venger les attaques américaines en Syrie où est mort l’émir Abdelkader".

"De toute cette histoire et géographie, on ne retient pour l’instant que le crime d'Abedi (le kamikaze de Manchester) qui devient plus important que l'enseignement et l'exemple d'Abdelkader", regrette l’auteur du texte.

Il a conclu que Daach "ne représente pas l'islam" et que l’émir Abdelkader est la preuve qu'un musulman "peut gagner tous les honneurs du monde".

L’Emir Abdelkader, un exemple à suivre pour ses valeurs de respect d’autrui et de tolérance
  Publié le : vendredi, 26 mai 2017 18:46     Catégorie : Algérie     Lu : 1057 foi (s)   Partagez