Menu principal

Menu principal

Les électeurs ont commencé à voter dans le calme et la sérénité

Publié le : jeudi, 04 mai 2017 13:16   Lu : 171 fois
Les électeurs ont commencé à voter dans le calme et la sérénité
APS PHOTOS © 2017

ALGER - Les électrices et les électeurs ont commencé jeudi matin à se rendre aux urnes, à travers l'ensemble du territoire national et à l'étranger, pour accomplir leur devoir électoral et choisir leurs 462 représentants à l'Assemblée populaire nationale (APN) pour les cinq prochaines années, dans une ambiance empreinte de calme et de sérénité.

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, s'est acquitté de son devoir électoral à Alger, à l'école Mohamed El-Bachir El-Ibrahimi à El Biar.

Le chef de l'Etat est arrivé aux environs de midi au centre de vote, accompagné de ses deux frères et neveux.

Au niveau du bureau de vote numéro 34, le président Bouteflika a pris toutes les listes de candidats en lice avant d'entrer dans l'isoloir et effectuer son choix parmi les candidats à ces législatives.

Le président du Conseil de la Nation, Abdelkader Bensalah, le président de l'APN, Mohamed Larbi Ould Khelifa, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, ont également voté dans des centres à Alger.

Dans une déclaration en fin de matinée, le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a indiqué que la participation, à 10h00, avait atteint 4,13%, qualifiant ce taux de "début encourageant". Il a rappelé que le taux de participation lors des législatives de 2012, à la même heure, était de 4,11%.

M. Bedoui a relevé, aussi, une "bonne organisation" des opérations de vote qui se déroulent dans le "calme".

Dans les wilayas du Sud, les électeurs votaient jeudi matin dans la sérénité pour élire leurs représentants à la future l'Assemblée.

L'affluence en milieu de matinée étaient disparate entre les neuf wilayas du Sud (Adrar, Laghouat, Béchar, Tamanrasset, Ouargla, Illizi, Tindouf, El-Oued et Ghardaïa). Une affluence relativement plus "importante" était  remarquée, dans certaines wilayas à l'instar de Tindouf et Illizi, comparativement à d'autres telles que Ouargla et El-Oued, par exemple. Une tendance qui se reproduit presque de la même manière lors de chaque élection.

Le scrutin se poursuivait également à l'étranger. Six bureaux de vote ont ouvert jeudi matin au Royaume-Uni de la Grande-Bretagne et de l'Irlande du Nord, ainsi qu'en République d'Irlande, pour permettre à 21.247 inscrits sur les listes électorales de choisir leurs représentants à l'APN parmi 12 listes.

Le scrutin a commencé samedi dernier au Royaume-Uni, au siège du consulat à Londres.

Après un début timide, la participation de la communauté algérienne établie au Canada était en hausse constante au dernier jour du scrutin, a-t-on constaté.

Le chef de la mission des observateurs de l'Union africaine (UA), Dileita Mohamed Dileita, qui a assisté à l'ouverture d'un bureau de vote dans la capitale, a déclaré, qu'à l'instar de la campagne électorale, le vote pour les législatives se déroulait dans de "bonnes conditions", soulignant que l'Algérie demeure toujours une "source d'inspiration" pour les pays africains en matière de consultations populaires.

Le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a estimé, au sortir d'un bureau de vote, que la participation aux élections législatives était un "élément essentiel de la citoyenneté".

Les chefs des partis politiques ont saisi l'occasion du début du scrutin pour renouveler leurs appels à un vote massif des électeurs.

Le nombre d'électeurs aux élections législatives s'élève à 23.251.503, dont 45,82% de femmes, alors que le nombre d'inscrits pour la communauté nationale à l'étranger est estimé à 955.426 électeurs et électrices, devant choisir leurs 8 représentants à l'Assemblée.

Les opérations de vote ont débuté à 8h00 du matin et prendront fin à 19h00, conformément à la loi organique du 25 août 2016 relative au régime électoral.

Toutefois, pour faciliter aux électeurs l'exercice de leur droit de vote, le wali peut, selon la même loi, le cas échéant, prendre, après autorisation du ministre chargé de l'Intérieur, des arrêtés à l'effet d'avancer l'heure d'ouverture du scrutin ou de retarder l'heure de clôture, dans certaines communes ou dans l'ensemble d'une même circonscription électorale".

Le vote pour la communauté nationale à l'étranger et dans les zones éparses (bureaux de vote itinérants) a commencé le 29 avril, comme le prévoit la loi.

Plus de 11.300 candidats portés sur 938 listes, dont 716 appartenant à 63 partis politiques et le reste présenté par 3 alliances de partis et des indépendants, sont en lice pour ce scrutin.

Quelque 500.000 agents encadrant plus de 65.000 centres et bureaux de vote, répartis à travers les 48 wilayas du pays et les 4 zones géographiques à l'étranger, sont mobilisés pour assurer le bon déroulement de ce rendez-vous électoral.

Les corps de sécurité sont eux aussi mobilisés pour un déroulement dans la quiétude et la sérénité du scrutin.

Les résultats des élections législatives seront annoncés par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, vendredi à parti de 11heures, au Centre international des conférences.

Dernière modification le : jeudi, 04 mai 2017 19:05
Les électeurs ont commencé à voter dans le calme et la sérénité
  Publié le : jeudi, 04 mai 2017 13:16     Catégorie : Algérie     Lu : 171 foi (s)   Partagez