Ceux qui ont appelé au boycott veulent la démission du peuple et sa démobilisation face aux défis

Publié le : jeudi, 04 mai 2017 10:57   Lu : 165 fois
Ceux qui ont appelé au boycott veulent la démission du peuple et sa démobilisation face aux défis
APS PHOTOS © 2017

MEDEA - Le président du Front national algérien (FNA), Moussa Touati, a indiqué jeudi à Médéa, que ceux qui ont appelé au boycott des élections législatives veulent la "démission du peuple et sa démobilisation" face aux défis et aux enjeux auxquels fait face l’Algérie.

"L’appel au boycott n’a d’autre objectif qu’encourager la démission du peuple algérien et à le démobiliser afin qu’il reste à l’écart de la vie politique", a indiqué Moussa Touati, qui a accompli son devoir électoral pour le renouvellement de l'Assemblées populaire nationale (APN), à l`école 24 février de Médéa, ajoutant que cette tentative d’isoler le peuple a tendance à faire perdurer la période de transition actuelle et retarder la mise en place d’institutions élues de façon démocratique et crédibles, au servir du citoyen".

"Une faible participation à ce scrutin serait le prélude à une longue période d’incertitude qui viendrait aggraver la situation actuelle du pays", a-t-il souligné à sa sortie des urnes.

Le Front national algérien participe aux législatives du 4 mai 2017 avec 34 listes et un total de 443 candidats.

Last modified on jeudi, 04 mai 2017 11:34
Ceux qui ont appelé au boycott veulent la démission du peuple et sa démobilisation face aux défis
  Publié le : jeudi, 04 mai 2017 10:57     Catégorie : Algérie     Lu : 165 foi (s)   Partagez