Menu principal

Menu principal

Le ministre de la Communication reçoit des délégations internationales chargées de l'observation des législatives

Publié le : jeudi, 04 mai 2017 08:41   Lu : 155 fois
Le ministre de la Communication reçoit des délégations internationales chargées de l'observation des législatives
APS PHOTOS © 2017

ALGER - Le ministre de la Communication, Hamid Grine, a affirmé mercredi alors qu'il recevait des délégations relevant d'institutions internationales chargées de l'observation des élections législatives, que la couverture médiatique de la campagne électorale était "propre et calme", indiquant que "des dépassements de forme sans impact ont été enregistrés".

M. Grine a déclaré lors de ses entretiens avec les délégations des Nations unies, de l'Union Africaine (UA), de la Ligue Arabe et de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI)  que "l'Algérie connait pour la première fois une couverture médiatique propre et calme de la campagne électorale", ajoutant que "l'évaluation initiale de cette couverture est très positive en dépit de quelques dépassements n'ayant pas impacté le déroulement du processus électoral".

Le ministre a en outre précisé qu'"avant le lancement de campagne, nous appréhendions l'exploitation des médias par certains détenteurs de fonds, pour faire la propagande en faveur de certains partis, cependant, le travail du ministère durant ces trois dernières années était fructueux", révélant que son département ministériel avait lancé "une action avec les médias et les journalistes depuis 2014, afin d'assurer la formation et la moralisation du métier de journaliste".

En réponse aux interrogations des membres des délégations, le ministre a indiqué que "le ministère de la Communication a mené une action de sensibilisation auprès des journalistes et responsables des différents médias, que j'ai moi-même rencontrés avant l'entame de la campagne électorale et auxquels j'avais indiqué que la stabilité du pays était tributaire de ce qu'ils allaient diffuser: Les médias algériens étaient à la hauteur"'.

Il a également mis l'accent sur "l'importance de l'information en période électorale", estimant que tout "alarmisme" était susceptible d'être médiatisée par les médias et les réseaux sociaux. Le ministre a cité, dans ce sens, la rumeur relayée par certains sites électroniques, selon laquelle les autorités algériennes auraient interdit l'accès en Algérie à des  journalistes étrangers pour couvrir les législatives, ajoutant que "ces rumeurs sont infondées".

Pour leur part, les représentants des missions d'observateurs étrangères se sont félicités "des facilités que leur ont offertes  les autorités algériennes". Ils ont salué également la création de nouvelles instances dans le cadre du dernier amendement constitutionnel à l'instar de l'Autorité de régulation de l'audiovisuel (ARAV), et de la Haute instance  indépendante de surveillance des élections (HIISE), soulignant "le débat libre et sincère" perçu à travers les journaux nationaux et les chaines privées depuis leur arrivée en Algérie.

L'ONU a dépêché quatre observateurs qui soumettront des rapports au Secrétaire Général de l'organisation au terme du processus électoral.

La délégation de la Ligue Arabe va soumettre son rapport deux mois après.

Le rapport sera axé sur les résultats et les observations définitives élaborées par 121 observateurs de 18 nationalités arabes.

Dernière modification le : jeudi, 04 mai 2017 10:14
Le ministre de la Communication reçoit des délégations internationales chargées de l'observation des législatives
  Publié le : jeudi, 04 mai 2017 08:41     Catégorie : Algérie     Lu : 155 foi (s)   Partagez