La révision ordinaire et exceptionnelle des listes électorales augure d'une augmentation du taux de participation

Publié le : mardi, 02 mai 2017 18:54   Lu : 20 fois

ALGER- Le ministre de l'Intérieur et des collectivités  locales, Noureddine Bedoui, a affirmé mardi à Alger que la révision  ordinaire et exceptionnelle des listes électorales "augure d'une éventuelle augmentation" du taux de participation aux législatives du 4 mai, ajoutant  que "plus de 8.000 nouveaux électeurs ont été inscrits dans le fichier  électoral".

A une question sur ses pronostics au sujet du taux de participation aux  législatives du 4 mai lors du forum de la chaine I de la Radio algérienne,  M. Bedoui a déclaré que "la révision ordinaire et exceptionnelle du fichier  électoral augure d'une éventuelle augmentation du taux de participation à travers l'inscription de 8.000 nouveaux électeurs dans le fichier  électoral".
Le nombre d'électeurs à la faveur de la révision ordinaire et  exceptionnelle du fichier électoral a atteint 23.251.503 électeurs. M. Bedoui a réitéré son appel en direction de toutes les catégories de la société "pour se rendre en force aux urnes à l'effet de consolider les  institutions constitutionnelles".
"On ne peut concrétiser des réformes sur le terrain sans la participation  du citoyen", a soutenu le ministre. "Le peuple doit voter au regard du rôle  important du Parlement et de ses responsabilités dans la consécration des  nouvelles valeurs constitutionnelles", a expliqué le ministre qui a ajouté que "certains se retrouvent dans le néant, alors que la place de la société  algérienne est désormais constitutionnalisée".
Après avoir rappelé que certaines lois (codes communal et de wilaya) et  projets en cours "ont été inspirés des propositions des citoyens, des élus  et de la société civile", M. Bedoui a indiqué avoir "relevé une  disponibilité des partis politiques et de la société civile à accompagner  les autorités publiques pour la concrétisation des valeurs  constitutionnelles ". Il a annoncé à ce propos que "plusieurs projets de  lois seront présentés au nouveau Parlement, tels les codes communal et de  wilaya et la loi sur la manifestation pacifique". 
Rappelant que le Gouvernement "a mobilisé tous les moyens matériels et  humains, conformément aux orientations du président de la République", pour  permettre aux "citoyens d'accomplir leur devoir électoral", le ministre a  fait savoir que "le transport sera gratuit pour faciliter le déplacement des citoyens aux bureaux de vote, notamment ceux résidant dans les  nouvelles cités et les grandes communes où les bureaux de vote sont  éloignés du lieu de résidence de l'électeur".
Pour ce qui est du retrait de la carte de vote pour les citoyens inscrits  sur le fichier électoral, le premier responsable du secteur a précisé que  "les citoyens qui se sont inscrits lors de la révision ordinaire et  exceptionnelles peuvent se présenter auprès des services en charge des  élections au niveau des APC  pour y retirer leur carte de vote".
 Ils  peuvent également, a-t-il ajouté, "voter avec les documents d'identité  nationale (carte d'identité, passeport, permis de conduire)".
L'inédit pour ces élections, c'est qu'il sera possible pour l'électeur de  de retirer sa carte du centre de vote, conformément aux orientations du  ministère, a annoncé le M. Bedoui.
Le ministre a expliqué que la mobilisation de ces moyens visait à  "permettre au citoyen, en ce 4 mai, de s'exprimer et de  consacrer sa  citoyenneté, en accomplissant son devoir électoral".
Evoquant la campagne électorale clôturée le 30 avril, M. Bedoui a qualifié  le discours des partis et des listes des Indépendants de "responsable", car  il s'inscrit dans le cadre de la campagne électorale, en particulier en ce  qui a trait à l'explication des programmes et à la mise en exergue des  points forts", soulignant que le ministère n'était chargé "que de la  préparation de ce rendez-vous électoral et de la garantie des moyens  matériels dont des salles et des équipements".
"En réponse aux critiques exprimées sur les appels incessants à la  préservation de la sécurité et de la stabilité et les mises en garde contre  la menace terroriste et les tentatives d'infiltration de groupes 
terroristes", le ministre a dit qu'il était de notre devoir de diffuser ce  message "en raison de la tragédie endurée par l'Algérie lors de la décennie  noire qu'elle a dû affronter seule". "Les craintes des Algériens pour  l'avenir de leur pays sont justifiées et rien n'empêche de les sensibiliser  à cette question tout au long du processus électoral", a-t-il estimé.
Après avoir rappelé le rôle de l'ANP et des autres corps de sécurité dans  la préservation de la sécurité du pays, il a soutenu que les Algériens "ont  vécu cette période difficile, tout en étant conscients de sa gravité et de  l'importance de l'unité, de la sécurité et de la stabilité".
Le ministre qui a salué "l'utilisation positive des nouveaux moyens de  communication et des réseaux sociaux", a appelé à "la vigilance lors de  leur utilisation car leur impact dépasse les frontières géographiques".
L'Algérie "n'est pas un Etat à qui l'on impose la présence d'observateurs  internationaux" lors des échéances électorales, a-t-il affirmé, soulignant  que leur présence "intervient à la demande de l'Algérie", une demande à  laquelle toutes les organisations internationales ont répondu 
favorablement", rappelant la mobilisation de tous les moyens nécessaires  aux observateurs, en coordination avec les ministères de l'intérieur et des  affaires étrangères, pour leur assurer "la liberté de circuler et  d'accomplir leur mission dans la wilaya de leur choix".
Evoquant les législatives et le début lundi de l'opération de vote au  niveau des bureaux itinérants et ce jusqu'à jeudi prochain, le ministre a  annoncé que "le taux de participation des nomades algériens aux  législatives de 2017 est en hausse de 4 points par rapport aux législatives  de 2012".
A l'occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse (3 mai), M.  Bedoui s'est recueilli à la mémoire des journalistes, martyrs du devoir,  réaffirmant que le gouvernement "oeuvre toujours à la promotion de cette  profession".

Last modified on mercredi, 03 mai 2017 10:21
La révision ordinaire et exceptionnelle des listes électorales augure d'une augmentation du taux de participation
  Publié le : mardi, 02 mai 2017 18:54     Catégorie : Algérie     Lu : 20 foi (s)   Partagez