Menu principal

Menu principal

La régularité des élections est un "engagement constitutionnel" qui incombe à la HIISE et aux partis

Publié le : lundi, 01 mai 2017 11:04   Lu : 161 fois
La régularité des élections est un "engagement constitutionnel" qui incombe à la HIISE et aux partis
APS PHOTOS © 2017

 

ALGER - Le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelwahab Derbal, a affirmé dimanche à Alger, que "la régularité des élections est un engagement constitutionnel qui incombe aux pouvoirs publics, à la HIISE et aux formations politiques".

Dans une déclaration à la presse à l'issue de l'audience qu'il a accordée à une délégation d'observateurs de la Ligue arabe, conduite par le Secrétaire général-adjoint Said Abu Ali, M. Derbal a indiqué que "l'expérience de l'Algérie est avérée en la matière, notamment après les réformes constitutionnelles. La régularité des élections n'est plus une  revendication politique, mais plutôt une exigence et un engagement constitutionnel qui incombe au Pouvoir, à la HIISE et aux formations politiques".

"L'organisation des élections législatives du 4 mai se déroule dans le calme et la transparence pour consacrer la légitimité qui est l'essence même de la Constitution algérienne", a-t-il expliqué indiquant que le processus électoral avait été défini par les dispositions de la Constitution et les lois organiques.

Le responsable de la HIISE a réaffirmé "sa pleine disponibilité à accorder toute l'aide nécessaire aux observateurs internationaux relevant de plusieurs organisations mondiales et régionales".

Pour sa part, Said Abu Ali a fait savoir que la délégation de la Ligue arabe était en Algérie à l'invitation du Gouvernement algérien "pour participer à l'évaluation du processus électoral, à commencer par les préparatifs en faveur de la consolidation de la démocratie pour mieux répondre aux aspirations du peuple algérien", ajoutant que la mission de sa délégation était régie par "un mémorandum d'entente" entre l'Algérie et la Ligue arabe et également par le "document de modernisation et de développement" approuvé lors du sommet de la Ligue arabe tenu à Tunis en  2004.

"Les législatives du 4 mai constituent un jalon supplémentaire dans la construction du processus démocratique que connait l'Algérie", a souligné Said Abu Ali.

La régularité des élections est un "engagement constitutionnel" qui incombe à la HIISE et aux partis
  Publié le : lundi, 01 mai 2017 11:04     Catégorie : Algérie     Lu : 161 foi (s)   Partagez