L’Algérie en a fini avec la question Ahmadiyya

Publié le : samedi, 29 avril 2017 19:55   Lu : 710 fois
L’Algérie en a fini avec la question Ahmadiyya
Photo APS

DJELFA - Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa a assuré, samedi à Djelfa, que l’Algérie en a fini avec la question de la secte Ahmadiyya grâce à l’action qualitative de ses services de sécurité.

A une question de la presse sur la secte Ahmadiyya, en marge de la clôture d’un colloque national sur le rôle des Zaouias, le ministre a répondu que "la question Ahmadiyya fait désormais partie du passé, grâce à l’action qualitative des services de sécurité, ayant permis d’être informé des extensions de cette secte, de ses sources de financement et de qui est derrière elle".

"Toutes les parties en cause ont été contactées par les services de sécurité algériens, qui ont réussi à faire échouer un complot visant à diviser les Algériens sur le plan confessionnel", a-t-il fait savoir.

Il a précisé que "le principe d’honneur animant les Algériens ne leur permet pas de torturer leur ennemi, une fois mis à terre".

La Loi a mis fin à la présence de cette secte et les mosquées sont immunisées contre elle, a encore souligné M. Aissa, soutenant que les jeunes ont compris que "cette secte est un mouvement de Renseignement au service du colonialisme moderne. Nul besoin d’élever nos voix contre +un corps+ déjà à terre".

L’Algérie en a fini avec la question Ahmadiyya
  Publié le : samedi, 29 avril 2017 19:55     Catégorie : Algérie     Lu : 710 foi (s)   Partagez