"L’exclusion doit être combattue" (Belaïd)

Publié le : lundi, 24 avril 2017 17:36   Lu : 40 fois

AIN DEFLA - Le président du Front Al Moustaqbal, Abdelaziz Belaïd, a mis l’accent lundi à Aïn Defla sur la nécessité de combattre l’exclusion sous toutes ses formes, affirmant que ce phénomène est préjudiciable à plus d’un titre.

Animant un meeting à la salle Ibn Badis du centre-ville dans le cadre de la campagne électorale des élections du 4 mai prochain, M. Belaïd a indiqué que la lutte contre l’exclusion permettra de diminuer de l’ampleur de signes telle la frustration et la déception notamment chez les jeunes, affirmant que ce phénomène aux manifestations multiples ne cesse de gangrener la société.

Selon lui, l’exclusion n’est pas uniquement pratiquée par le pouvoir en place mais même par les partis politiques, estimant que des lobbies se trouvent derrière cette pratique.

S’exprimant sur les prochaines élections législatives, il a noté que celles-ci interviennent dans un climat politique tendu exacerbé par une situation économique guerre brillante consécutivement à la chute des cours du pétrole.

Le leader du front El Moustaqbal a estimé que le rétablissement de la confiance entre le gouvernant et le gouverné était tributaire de l'"instauration d’un dialogue sincère entre la classe politique et la société", observant que "cet état de fait permettra au pays d'aller de l’avant".

Il s’est étonné qu’en dépit des richesses dont regorge le pays, "le chômage bat son plein", faisant état de quelque 300 000 diplômés universitaires par année qui tentent de trouver un emploi sur le marché du travail.

Selon lui, les que parmi les réalisations accomplies sur le plan socio-économique, "beaucoup de choses doivent être consolidées", estimant que ce qui a été réalisé ne reflète pas pleinement les efforts financiers consentis.

Considérant que les ressources humaines n’ont pas été suffisamment valorisées depuis l’indépendance, il a estimé que la chance doit être donnée aux jeunes pour gérer le pays.

 

Il a soutenu que son parti s’emploiera à "changer les mentalités et le cours des choses", affirmant combattre "tous ceux qui veulent nuire à l’Algérie et porter atteinte à son unité".

"L’exclusion doit être combattue" (Belaïd)
  Publié le : lundi, 24 avril 2017 17:36     Catégorie : Algérie     Lu : 40 foi (s)   Partagez