Menu principal

Menu principal

La participation aux prochaines élections, un moyen pour barrer la route aux semeurs du désespoir (Hadidi)

Publié le : samedi, 22 avril 2017 18:14   Lu : 124 fois

AIN DEFLA - Le président du Mouvement National des Travailleurs Algériens (MNTA), Salem Hadidi, a estimé samedi à Aïn Defla qu’une participation massive aux prochaines élections législatives constituait un moyen pour barrer la route aux tenants du boycott, qualifiant ces derniers de semeurs du désespoir.

Animant un meeting dans le cadre de la campagne électorale des élections du 4 mai prochain, M.Hadidi a indiqué que le boycott de ce rendez-vous va à l’encontre des intérêts du pays, soutenant qu’une forte participation traduirait la volonté de le bâtir et d’en renforcer les institutions.

La force d’un pays réside assurément dans l’union de ses enfants et de leur prise de conscience des défis à relever, a-t-il observé, avertissant que si le peuple fait preuve de passivité le jour du scrutin, ce sont les tenants de la + chkara + qui auront le dernier mot.

Relevant que le MNTA n’a été créé que depuis 3 ans, il a assuré que ce parti s’emploie à raviver la flamme du patriotisme notamment au sein de la frange juvénile, affirmant que sans sérieux et abnégation, le pays ne pourra jamais aspirer à faire partie du gotha des nations développées.

Evoquant la crise qui secoue le pays, il a estimé que celle-ci est ne concerne pas uniquement l'aspect économique des choses mais également celui ayant trait à la morale, observant que celui qui ne sait que compter de l’argent ne pourra jamais faire de la politique.

Pour le président du MNTA, la politique doit être laissée aux connaisseurs et à ceux qui en connaissent les rouages, mettant l’accent sur le fait que la politique doit renforcer le débat constructif, "non exacerber le régionalisme et le népotisme."

Evoquant les jeunes, il a soutenu que son parti leur accorde une attention particulière compte tenu du rôle qu’ils sont appelés à jouer au sein de la société, les invitant à ne pas être passif et à s’impliquer pleinement dans les affaires politique.

Pour lui, les jeunes dont le potentiel n’a pas été exploité à sa juste valeur, constituent la force sur laquelle repose l’espoir du pays, faisant remarquer que cette frange n’est pas seulement présente à l’université mais également au sein de la police et des services de sécurité de façon générale.

Abordant la campagne électorale de son parti, il a assuré que celle-ci est basée sur la persuasion et le débat responsable, s’engageant à ouvrir une permanence de son parti à Aïn Defla où le député sera tout le temps présent si jamais la population locale lui accorde sa confiance.

 

Il faut en permanence être à l’écoute des doléances de ses concitoyens dont on ne peut régler les problèmes par le biais du téléphone à partir des palaces de la capitale, a-t-il martelé, fustigeant les candidats pour lesquels seule l’immunité parlementaire a droit de cité. 

La participation aux prochaines élections, un moyen pour barrer la route aux semeurs du désespoir (Hadidi)
  Publié le : samedi, 22 avril 2017 18:14     Catégorie : Algérie     Lu : 124 foi (s)   Partagez