Menu principal

Menu principal

L'appel du Premier ministre à Oran d'aller voter massivement largement repris par la presse nationale

Publié le : jeudi, 20 avril 2017 13:20   Lu : 135 fois

ALGER - L'appel lancé par le Premier ministre Abdelmalek Sellal lors de sa visite de travail à Oran à aller voter massivement le 4 mai prochain, à l'occasion des élections législatives "pour barrer la route aux marchands de la démission et aux prêcheurs du désespoir" a été largement repris par plusieurs titres de la presse nationale paraissant ce  jeudi.

Sous le titre "réalité et réalisme", l'éditorial du journal El Moudjahid qui reprend les propos du Premier ministre qui a relevé que "les marchands de la démission et les prêcheurs du désespoir nous ont prédit tous les maux en conjuguant le verbe ‘effondrer’ à tous les temps sans pour autant arriver à démoraliser le citoyen Algérie".

En ce sens, le journal a repris l'appel de M. Sellal à Oran dans lequel il souligné que :"notre union dans la diversité constitue une force que nos ennemis veulent altérer. C'est pourquoi je vous demande, le 4 mai prochain, de montrer que nous sommes algériens et fiers de l'être".

Le Soir d'Algérie a également repris l'appel de M. Sellal à Oran quand il s'était adressé à la société civile pour évoquer "l'importance d'une large participation aux prochaines élections législatives devant renforcer le nationalisme et immuniser la stabilité du pays'". Le quotidien Horizon a également repris les propos du Premier ministre qui a souligné que "notre force se trouve dans notre union, et c'est la raison pour laquelle nos ennemis veulent nous diviser et semer la zizanie parmi nous".

"Il est important de prouver à chaque occasion notre fort attachement aux valeurs de stabilité et de paix et notre rejet à la haine", a relevé le Premier ministre dont les propos ont été rapportés par le même journal.

Dans le même sillage, l'Expression a souligné que "le Premier ministre a assuré que tout ce qui pouvait miner le développement et la prospérité de l'Algérie a été réglé par le chef de l'Etat", reprenant en même temps l'appel de M. Sellal à aller voter.

Le quotidien arabophone El Khabar a également mis l'accent sur "l'importance d'une forte participation" au scrutin du 4 mai prochain, annonçant que les imams ont été instruits de consacrer une partie de leur prêche, lors de la prière hebdomadaire du vendredi, à la sensibilisation des citoyens pour aller voter.

Le journal El Watan a quant à lui repris les déclarations du président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections, Abdelwahab Derbal qui a affirmé "qu'il y a une volonté politique d'assurer la transparence des élections". En même temps, le journal Echourouk a rapporté les propos de M. Derbal, qui a déclaré que "les candidates ont le droit de ne pas mettre leurs photographies sur les affiches".

La coïncidence de la campagne électorale et de la visite du Premier ministre avec la célébration du Printemps berbère, le 20 avril de chaque année, a été largement commenté par la presse qui a repris les propos du Premier ministre.

Dans son allocution lors de sa rencontre avec les autorités locales et les représentants de la société civile à Oran, le Premier ministre a indiqué que sa visite coïncidait avec la célébration de "deux dates phares de l'Histoire de la lutte de l'Algérie pour la consécration de son identité : Yaoum El Il, (16 avril) et le printemps berbère (20 avril)", ajoutant que  "tout lecteur averti de l'Histoire n'est pas sans savoir que notre peuple a payé un lourd tribut, des siècles durant, pour défendre ses constantes et les fondements de son identité". 

Par ailleurs, la découverte du corps sans vie du candidat FLN à Bejaia, Said Djouder, a été largement commentée par la presse nationale qui a relaté les circonstances de son assassinat, précisant que c'est un meurtre relevant du délit de droit commun et n'ayant pas de relation à l'activité politique du défunt.

Pour ce qui est de la campagne, plusieurs titres ont déploré qu'elle n'ait "pas encore atteint sa vitesse de croisière", 11 jours après son lancement.

Le Quotidien d'Oran a constaté que "la campagne électorale reste terne et traine à drainer avec elle son monde", qualifiant le discours de plusieurs chefs de parti "pleins de populisme et de promesses irréalistes".

 

La Tribune a relevé en revanche que les partis se penchent dans leurs discours sur la question sociale, de même qu'El Massa qui a mis en évidence le thème abordé par les formations politiques, à savoir "l'amélioration de la vie du citoyen".

L'appel du Premier ministre à Oran d'aller voter massivement largement repris par la presse nationale
  Publié le : jeudi, 20 avril 2017 13:20     Catégorie : Algérie     Lu : 135 foi (s)   Partagez