Menu principal

Menu principal

Législatives 2017 en Espagne: Les candidats privilégient le contact direct avec la communauté

Publié le : lundi, 17 avril 2017 15:24   Lu : 189 fois

MADRID- La campagne électorale pour les élections  législatives du 4 mai prochain se poursuit en Espagne à rythme plus soutenu  que lors de sa première semaine à travers les sorties des candidats qui  préfèrent avoir un contact direct avec les membres de la communauté  nationale.

Les trois candidats, tête de liste établis en Espagne, représentant les  partis du Rassemblement national démocratique (RND), l’Alliance nationale  républicaine (ANR) et le Mouvement de la société pour la paix (MSP) ainsi  que le parti du Front de libération nationale (FLN) dont la seconde dans la liste de ce parti est installée en Espagne, ont dés le début de la campagne  de ces législatives pour la zone 4 (l’Europe hors France et les deux  Amériques ) privilégié le contact direct avec les membres de la communauté  algérienne vivante en grande partie dans le sud de l’Espagne notamment à  Alicante, Valence et Barcelone.

Les candidats investissent les quartiers, les commerces et cafés gérés par  des algériens pour les informer des grandes lignes de leurs programmes et  tenter de convaincre les plus de 28000 électeurs de la circonscription.

L’affichage des listes qui a fait timidement son apparition dans les  panneaux qui sont réservés à cet effet au niveau des consulats de Madrid,  Alicante et Barcelone se fait de manière plus visible dans les boutiques  notamment dans les boucheries Halal comme celle de Madrid, gérée par un  Algérien.

Cette démarche est également soutenue par de nombreux déplacements des  candidats en lice pour les deux sièges de députés à l’Assemblée populaire  nationale (APN) à travers les villes et villages ou résident des Algériens.

Les candidats exploitent ces visites pour motiver leurs interlocuteurs à  voter en masse à l'occasion du scrutin dont l'ouverture pour la communauté  est prévue le 29 avril jusqu’à leur fermeture le 4 mai prochain.

Ils exhortent également les électeurs et de s’impliquer activement et  positivement dans la vie politique nationale pour faire entendre leurs  préoccupations et ne plus rester à l’écart ni avoir le sentiment de  déracinement, de la patrie mère.

Des cartes de visite, des affiches et des dépliants sont distribués par  les candidats ou les sympathisants qui les soutiennent durant cette  campagne en plus de tout le travail accompli sur la toile ou les réseaux  sociaux sont devenus incontournables pour se faire connaitre et expliquer  les programmes électoraux. A défaut des grands meetings, ces candidats ont  opté également dans leur communication électorale pour des réunions entre  algériens.

Les candidats s’accordent à dire que la communauté algérienne établie à  l’étranger est une "partie intégrante du développement du pays et qu’il est  important de redonner confiance, dignité et fierté aux Algériens au sein  des pays d’accueil",   indique le candidat du RND, Benarba Houari, à l’APS avant de préciser par ailleurs que la solution est d'"accomplir les  promesses et de défendre au mieux les sans-voix".

Pour le candidat du MSP, Il est indispensable d’améliorer les prestations  administratives et sociales pour les Algériens et Algériennes vivant dans  des conditions précaires et notamment les veuves, les chômeurs et les  handicapés afin d’inciter l’algérien résidant à l’étranger à contribuer  dans le développement du pays  .

Pour Noureddine Benmeddah, candidat du parti de l’ANR, son programme est  centré sur des actions sociales qui pourraient améliorer la vie de  l'Algérien établi à l’étranger telle que l’application de la loi relative  au transfert des dépouilles, la réduction du prix des billets de voyage  vers l’Algérie et autres.

Quelques Algériens résidant en Espagne l’APS ont souligné l’importance  d’aller voter en ayant l’espoir que les futurs députés tiendront leurs  promesses et contribueront à faire entendre leurs préoccupations et  problèmes.

Pour l’universitaire, F. Zohra de Valence, "c'est pour moi un devoir  d’aller voter mais il est aussi du devoir de nos futurs députés de  transmettre les préoccupations des membres de la communauté algérienne  vivant à l’étranger au gouvernement".

De leur côté, Farid et Mohamed (commerçants) le plus important est que  l’Algérie avance et que les représentants du peuple soient à la hauteur des  attentes de la communauté.

Au total 18 bureaux de vote seront ouverts pour ces législatives en  Espagne dont cinq à Madrid, sept à Alicante et six à Barcelone alors que  les 28509 électeurs sont concentrés particulièrement à Barcelone avec 14746  et Alicante 9679 alors que dans la capitale espagnole l’on dénombre 4084  électeurs selon les chiffres de l’ambassade d'Algérie en Espagne.

Dernière modification le : mardi, 18 avril 2017 12:36
Législatives 2017 en Espagne: Les candidats privilégient le contact direct avec la communauté
  Publié le : lundi, 17 avril 2017 15:24     Catégorie : Algérie     Lu : 189 foi (s)   Partagez