Menu principal

Menu principal

L'ANR table sur cinq principaux axes, fait la part belle aux institutions républicaines

Publié le : samedi, 15 avril 2017 08:19   Lu : 116 fois

ALGER- Le programme du parti de l'Alliance nationale  républicaine (ANR), présidé par Belkacem Sahli, repose sur cinq principaux  axes, politique, social, sécuritaire, économique et relations extérieures  pour sa campagne électorale menée sous le slogan "Notre alliance ... pour  l'Algérie" en prévision des législatives du 4 mai.

 L'ANR qui prend part aux prochaines législatives avec 421 candidats  répartis sur 36 listes, estime que cette échéance offre au peuple une  occasion pour exercer sa souveraineté en toute liberté et transparence tel  que stipulé dans la Constitution à travers le choix libre de ses  représentants élus et la concrétisation des acquis démocratiques.

Au volet politique, l'ANR considère que les défis réels des prochaines  législatives ne se limitent pas à réaliser de simples intérêts partisans  restreints et à obtenir un certain nombre de place au Parlement. Ils visent  plutôt à garantir la pérennité, la continuité et la stabilité des  institutions de la République dans le cadre d'élections que toutes les  parties concernées doivent oeuvrer à ce qu'elles soient régulières,  transparentes et libres, en prenant en compte de la problématique de la  représentation des élections à travers une réforme plus approfondie et  audacieuse de la loi organique relative au régime électoral.

En vue de redynamiser l'économie nationale, le parti souhaiterait engager  une réforme basée sur la diversification des revenus du pays, la  rationalisation des dépenses et l'augmentation du rendement des entreprises  économiques publiques et privées.

Le parti plaide de ce fait pour la diversification des revenus du pays, la  rationalisation des dépenses, la révision rationnelle et juste de la  politique de subvention, notamment pour ce qui est des produits de large  consommation.

Le programme du parti table également sur le développement  des secteurs prometteurs tels que l'agriculture, l'industrie, le tourisme,  le secteur tertiaire, les TIC, l'optimisation du revenu des entreprises  économiques publiques et privées et l'amélioration du climat des affaires  et du système bancaire et fiscal.

Au menu également, l'encouragement des investissements nationaux et  étrangers, le maintien de niveaux raisonnables de la dette extérieure, le  renforcement du développement économique hors hydrocarbures en prévision  d'atteindre plus de 5 %, la maîtrise du taux d'inflation en vue de  l'adapter aux normes économiques mondiales, la facilitation des mesures de  création de PME et d'octroi de crédits bancaires, la garantie du foncier  industriel et le respect du principe de préférence en faveur des  entreprises locales.

Au volet social, le parti de Belkacem Sahli appelle à l'impératif  d'approfondir et d'accélérer les grandes réformes dans les secteurs de  l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur ainsi qu'en termes de  promotion de la recherche scientifique, de la réforme de la justice et de la promotion de la société civile pour lui permettre de s'acquitter de son  rôle de contre-pouvoir, consacrer la liberté d'expression et de la presse,  promouvoir le legs civilisationnel  et culturel, préserver le référent  religieux national et lutter contre les fléaux sociaux notamment la  violence au sein de la famille, contre la femme et en milieu scolaire.

Il s'agit également du volet relatif au défi sécuritaire qui doit être,  selon le parti, relevé par une plus forte mobilisation des Algériens autour  de leurs institutions sécuritaires, en tête desquelles l'Armée nationale  populaire (ANP), digne héritière de l'Armée de libération nationale (ALN)  afin de lui permettre de s'acquitter de son rôle constitutionnel qu'elle  accomplit pleinement face aux défis sécuritaires et pour la préservation de  l'unité et de la souveraineté nationales.

En vue de promouvoir l'image de l'Algérie sur la scène internationale, le  parti propose la nécessité de poursuivre la redynamisation de l'action  diplomatique dans les pays voisins à même de garantir la sécurité et la  stabilité dans la région et défendre les principes souverains rejetant toute ingérence étrangère dans les affaires internes des pays et soutenant  le droit des peuples à l'autodétermination.

Le parti a également évoqué la lutte contre le terrorisme qui fait fi des  préceptes de l'islam, soulignant l'impératif de faire la distinction entre  opérations terroristes et droit des peuples occupés à la résistance  légitime.

L'ANR table sur cinq principaux axes, fait la part belle aux institutions républicaines
  Publié le : samedi, 15 avril 2017 08:19     Catégorie : Algérie     Lu : 116 foi (s)   Partagez