Le FFS affirme son attachement à la justice sociale inspirée du parcours de son défunt leader Ait Ahmed

Publié le : samedi, 15 avril 2017 08:22   Lu : 112 fois

ALGER- Le premier secrétaire du Front des forces  socialiste (FFS), Abdelmalek Bouchafa, a affirmé vendredi à Alger que le  programme électoral de sa formation politique était "profondément attaché à  la cause nationale et à la justice sociale inspirée du parcours du défunt  Hocine Ait Ahmed", réitérant son engagement à "l'action politique noble".

Animant un meeting populaire à la maison de jeunes de Dely Ibrahim  (Alger), M. Bouchafa a indiqué que le FFS était "attaché aux principes  politiques de Hocine Ait Ahmed", rappelant le projet politique du parti, à  savoir "la mise en place d’un consensus national formant un solide rempart  pour la défense de l'Algérie, lequel constitue un axe important de la  campagne électorale à côté des positions du parti quant à la situation  actuelle du pays".

Critiquant le recours de certains candidats à la logique de l'argent pour  gagner des voix, le premier secrétaire du FFS a indiqué que son parti était  "loin de ces pratiques".

Il a réitéré son appel au peuple algérien pour une participation massive  aux prochaines législatives en votant pour les listes du parti, affirmant  que les élections constituaient "une étape dans le long parcours de lutte  pour une Algérie libre, démocratique et souveraine".

Dans le même contexte, M. Bouchafa a mis en garde contre "certains  facteurs internes et externes menaçant la stabilité de l'Algérie en cette  période"."Nous ne voulons pas nous aventurer avec l'Algérie, mais eouvrons  à  procurer aux algériens une base pour édifier une Algérie nouvelle", a-t-il  lancé. L'Algérie "doit s'ouvrir sur le monde extérieur sans pour autant s'y  désagréger", a ajouté le premier secrétaire du FFS.

Au volet économique, M. Bouchafa a indiqué que l'Algérie n'était "pas  encore arrivé au rang des pays développés en dépit des ressources  importantes dont elle recèle", tout en relevant que la dépendance au  pétrole "n'est pas une solution", soulignant par la même occasion  "l'impératif de trouver des solutions consensuelles aux questions  politiques et socio-économiques sans toucher aux secteurs stratégiques".

Le FFS affirme son attachement à la justice sociale inspirée du parcours de son défunt leader Ait Ahmed
  Publié le : samedi, 15 avril 2017 08:22     Catégorie : Algérie     Lu : 112 foi (s)   Partagez