Belaïd appelle à une "concertation nationale constante" pour trouver des solutions à la crise

Publié le : vendredi, 14 avril 2017 19:00   Lu : 167 fois

BISKRA - Le président du parti El Moustakbal, Abdelaziz Belaïd, a appelé vendredi depuis Jijel à l’ouverture d’une "concertation nationale constante" associant l’ensemble des partenaires de la scène nationale pour trouver des "solutions à la crise actuelle du pays".

Animant un meeting populaire dans le cadre de la campagne électorale des législatives du 4 mai prochain, Belaïd a estimé que la concertation politique "doit être poursuivie et ne doit pas reculer" en associant les cadres, les experts et les spécialistes pour "comprendre d’une manière approfondie ce dont souffre le pays".

Le programme du parti El Moustakbal comprend, selon son président, dans son volet éducation l’annulation de l’épreuve du brevet d’enseignement primaire, l’allègement des programmes des trois paliers de l’enseignement et l’accroissement de l’intérêt accordé à l’éducation musicale et les activités sportives, afin de "rééquilibrer les programmes et développer l’assimilation de l’élève".

Evoquant le cas de la wilaya de Jijel, l’intervenant a mis l’accent sur "les énormes potentialités touristiques" de cette wilaya, plaidant pour "davantage de facilités pour les investisseurs dans ce secteur".

Il a également insisté sur la valorisation des établissements sanitaires des deux secteurs public et privé et l’octroi aux jeunes diplômés universitaires de la priorité à l’investissement dans le secteur agricole, la mise en valeur des terres et les industries de transformation.

Belaïd a clos son discours en appelant les citoyens à se diriger en force aux urnes lors des législatives du 4 mai et à voter en faveur des candidats de son parti.

 

"Nécessité d’édifier des institutions constitutionnelles, fortes et performantes" 

 

MILA - Le président du Front El Moustakbal, Abdelaziz Belaïd, a appelé vendredi à Chelghoum Laïd (Mila) à l’édification d’institutions constitutionnelles "fortes et performantes".

Dans un meeting populaire tenu dans le cadre de la campagne électorale pour les prochaines législatives, Belaïd a souligné que ces institutions devaient se composer d’hommes et de femmes jouissant de "hautes compétences  scientifiques et culturelles".

L’Assemblée populaire nationale étant une institution de législation et de surveillance de l’action gouvernementale, elle doit, a-t-il considéré, être recomposée le 4 mai prochain des "meilleures compétences quelles qu’en soient les couleurs partisanes".

Le président du Front El Moustakbal a réitéré son appel pour une "large concertation nationale" impliquant tous les partis politiques, toutes les forces nationales vives et les acteurs de la société civile en vue de trouver les "solutions idoines" aux problèmes posés, notamment celui des jeunes diplômés universitaires.

Il a considéré que le dispositif de l’ANSEJ "est un bon programme, mais souffre de lacunes, notamment en matière d’accompagnement des jeunes qui se retrouvent souvent seuls et sans orientation", insistant, à ce propos, sur la promotion des petites et moyennes entreprises pour parvenir au développement économique du pays.

Last modified on vendredi, 14 avril 2017 20:25
Belaïd appelle à une "concertation nationale constante" pour trouver des solutions à la crise
  Publié le : vendredi, 14 avril 2017 19:00     Catégorie : Algérie     Lu : 167 foi (s)   Partagez