Le PLJ plaide pour la justice sociale (Mohamed Saïd)

Publié le : vendredi, 14 avril 2017 15:19   Lu : 254 fois

BISKRA - Le président du Parti de la liberté et de la justice (PLJ), Mohamed Saïd, a plaidé vendredi à Ouled Dejllal (Biskra) pour une justice sociale qui assure la distribution équitable des richesses du pays à toutes les régions "sans exclusion aucune".

Lors d'un meeting populaire animé dans le cadre de la campagne électorale pour les élections législatives du 4 mai, Mohamed Saïd a indiqué que son parti aspire à une "répartition des responsabilités entre les véritables compétences" estimant que la conjoncture actuelle exigeait un "partage des charges de la crise économique".

Le PLJ s’engage dans la compétition électorale "avec l’esprit de sacrifice au profit de l’intérêt général", a ajouté son président qui a assuré que les candidats de son parti serviront, s’ils sont élus, avec abnégation les intérêts du peuple et de la nation.

Les candidats du PLJ, a-t-il soutenu, jouissent des qualités de dire la vérité et de travailler avec loyauté, et ont la capacité d’être des modèles pour autrui et de demeurer en contact constant avec la société.

Mohamed Saïd a invité les citoyens à "ne pas redonner leurs voix aux anciens élus ayant montré leur échec sur le terrain, mais à encourager plutôt les compétences nationales intègres".

Il a également estimé que le prochain scrutin offre une opportunité pour le "changement dans un cadre réglementaire et légal", exhortant les électeurs à choisir les candidats de sa formation politique.

 

L’Algérie "doit être bâtie par ceux qui y croient" 

 

KHENCHELA - Le président du Parti de la liberté et de la justice (PLJ), Mohamed Saïd, a estimé vendredi après-midi à Chechar (Khenchela) que l’Algérie devait être bâtie par "ceux qui y croient".

Dans un meeting populaire animé à la maison de la culture Nabti Abderazak dans le cadre de la campagne électorale pour les législatives prochaines, Mohamed Saïd a estimé que l’Algérie "a besoin aujourd’hui plus que jamais de ses enfants fidèles et loyaux pour en assurer le redressement et la prospérité dans les divers domaines".

Le président du PLJ a également estimé que la construction du pays "doit reposer sur son histoire ancestrale, son riche patrimoine culturel et son identité composée de l’arabité, l’amazighité et l’islam".

Il a également plaidé pour un "Etat fort par ses institutions, dirigées par des hommes compétents, intègres et fidèles au serment des chouhada", appelant le peuple à "questionner ceux qu’il a élu à l’Assemblée populaire nationale et à s’opposer à ceux qui tentent de parvenir aux sièges du parlement par des voies immorales".

Mohamed Saïd a imputé la crise économique à "l’absence d’une vision stratégique dans la conduite des affaires du pays" et a proposé de faire appel "aux experts, aux partis politiques et aux partenaires sociaux pour trouver des solutions de sortie de crise".

Le président du PLJ a, en outre, estimé que l’Algérie "possède des atouts pour parvenir à la relance de son économie", appelant les citoyens à participer "en force" au prochain scrutin.

Le PLJ plaide pour la justice sociale (Mohamed Saïd)
  Publié le : vendredi, 14 avril 2017 15:19     Catégorie : Algérie     Lu : 254 foi (s)   Partagez