Ghoul souligne l’intérêt à porter aux couches défavorisées et aux jeunes

Publié le : jeudi, 13 avril 2017 18:57   Lu : 161 fois

SIDI BEL ABBES - Le président de TAJ, Amar Ghoul, a appelé jeudi à Sidi Bel Abbès à la nécessité de s’intéresser aux couches défavorisées et aux jeunes qui représentent la force de la société algérienne.

Au cours d’un meeting animé dans le cadre de la campagne électorale des prochaines législatives, Amar Ghoul a rappelé que sa formation politique a consacré une "large partie" de son programme aux couches vulnérables et aux  jeunes sur qui il compte lors de ces échéances.

Dans ce contexte, il a souligné la nécessité de poursuivre le soutien aux prix des produits de large consommation, et d’accompagner les jeunes en matière d’investissement pour les aider à créer des micro-entreprises et de l’emploi.

Développant le programme de TAJ, Amar Ghoul a souligné que celui-ci vise à réaliser une complémentarité entre les secteurs de l’agriculture, de l’industrie, de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation professionnelle.

Le président de TAJ a également préconisé une harmonisation entre l’université et d’autres secteurs, en encourageant la recherche scientifique pour contribuer au développer des secteurs sensibles et relancer l’économie nationale hors secteur des hydrocarbures.

Il a rappelé que son parti a élaboré un programme de développement propre à chaque wilaya en tenant compte de ses atouts et spécificités, et pour prendre en charge les préoccupations du citoyen en matière d’emploi, de logement, d’éducation, de santé, de transport et de services.

Amar Ghoul a insisté sur les priorités consacrées pour chaque secteur au niveau local et national dans différents domaines pour mettre en place une nouvelle économie.

 

L’Algérie dispose d’atouts pour éviter l’endettement extérieur 

 

AIN TEMOUCHENT - Le président de Tajamoua Amel El Djazair (TAJ) Amar Ghoul a déclaré, jeudi soir à Ain Témouchent, que l’Algérie dispose encore d’atouts à exploiter pour éviter le recours à l’endettement extérieur.

Lors d’une activité de proximité dans la commune de Hammam Bouhadjar, dans le cadre de la campagne électorale des législatives du 4 mai prochain, Amar Ghoul a estimé qu’en dépit de ses difficultés financières et sa situation  économique particulière, "l’Algérie dispose d’atouts qu’il faille exploiter pour ne pas recourir à l’endettement extérieur".

Dans ce contexte, il a souligné que les réserves de change du pays s’élèvent actuellement à 109 milliards de dollars, montants qu’il faille "gérer rationnellement", a-t-il préconisé. Amar Ghoul a également plaidé pour la mise en oeuvre rapide du nouveau modèle économique de promotion des secteurs hors hydrocarbures, l’accélération de la réforme du système bancaire tout en indiquant que sa formation politique encourage la formule du crédit participatif sans intérêts "Hassan".

Il s’est dit favorable à l’ouverture d’agences bancaires nationales à l’étranger pour permettre à la communauté nationale de contribuer à la croissance économique du pays.

Cette rencontre de proximité a été une occasion pour Amar Ghoul de présenter le programme de son parti dont le volet économique donne la priorité aux secteurs de l’agriculture, de la pêche, de l’industrie, du tourisme et de l’artisanat pour qu’ils deviennent des facteurs primordiaux pour promouvoir l’économie nationale et réduire du taux du chômage.

Il a également plaidé pour l’orientation du soutien en faveur des couches démunies et nécessiteuses et l’intérêt particulier à accorder aux jeunes.

Par ailleurs, il a réitéré son soutien à la poursuite de la politique de réconciliation nationale initiée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Last modified on jeudi, 13 avril 2017 20:42
Ghoul souligne l’intérêt à porter aux couches défavorisées et aux jeunes
  Publié le : jeudi, 13 avril 2017 18:57     Catégorie : Algérie     Lu : 161 foi (s)   Partagez