Menu principal

Menu principal

La lutte contre le terrorisme en Algérie une expérience pionnière et un exemple à suivre

Publié le : mercredi, 12 avril 2017 19:25   Lu : 366 fois

AMMAN - L'ambassadeur d'Algérie à Amman (Jordanie), Mohamed Bourouba, a insisté mercredi sur l'expérience de l'Algérie en matière de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme religieux en tant que premier pays arabe à être confronté à ce phénomène "abject".

L'Algérie "a lutté contre le terrorisme auquel elle a fait face isolément sans l'aide de quelque partie que ce soit, arabe ou étrangère soit-elle, et a triomphé grâce au dévouement de ses enfants et de ses institutions ce qui a fait de son expérience pionnière un exemple à suivre", a affirmé M. Bourouba qui présidait une séance de travail sur "La jeunesse face à l'extrémisme et au terrorisme" lors de la conférence "des étudiants étrangers dans les universités jordaniennes".

Il a cité à ce propos, la co-présidence de l'Algérie et du Canada, du comité international de lutte contre l'extrémisme violent au niveau de l'Organisation des Nations unies (ONU).

M. Bourouba a souligné devant l'assistance composée de représentants du corps diplomatique, d'enseignants universitaires et d'étudiants, les mesures "efficaces et ciblées" arrêtées par l'Etat algérien pour venir à bout du terrorisme de manière "progressive" à commencer par la politique de la Rahma (clémence), puis de la concorde nationale et enfin, celle de la réconciliation nationale qui "a donné ses fruits" et a permis, selon lui, de "récupérer de milliers de jeunes algériens égarés".

Il a évoqué dans ce contexte, les dispositions prises en direction de la catégorie des jeunes dans le but d'éradiquer la pensée extrémiste à travers la mise en place de plusieurs mécanismes susceptibles d'aider les jeunes à monter des micro-projets et à générer de l'emploi.

L'ambassadeur algérien a appelé les pays arabes à adopter de telles mesures qui "pourraient contribuer à enrayer le phénomène du terrorisme et l'extrémisme religieux en milieu de jeunes car étant le déclencheur des mouvements terroristes de par le monde".

La conférence, première du genre organisée sous le parrainage du ministère jordanien de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, tend à encourager la pensée intellectuelle et cognitive des étudiants étrangers au sein des universités jordaniennes estimés à 40 000 et raffermir les liens avec leurs pairs de Jordanie.

Les universités jordaniennes comptent près de 300 étudiants algériens en post-graduation (Magister et Doctorat) dans différentes spécialités, ayant bénéficié d'une bourse dans le cadre d'un accord de coopération et d'échange conclu entre les ministères de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique des deux pays respectifs.

La lutte contre le terrorisme en Algérie une expérience pionnière et un exemple à suivre
  Publié le : mercredi, 12 avril 2017 19:25     Catégorie : Algérie     Lu : 366 foi (s)   Partagez