Menu principal

Menu principal

Le Front El Moustakbal est porteur d’un projet de société (Belaïd)

Publié le : mercredi, 12 avril 2017 09:17   Lu : 358 fois

SOUK AHRAS- Le président du Front El Moustakbal,  Abdelaziz Belaïd, a affirmé mercredi à Souk Ahras que le programme de son  parti était "porteur d'un projet de société intégrant les volets politique,  économique et social’’.

Animant une rencontre avec les militants et sympathisants de son parti à  la salle Miloud Tahri, dans le cadre de la campagne électorale des  législatives du 4 mai, M. Belaïd a indiqué que ce programme repose sur deux  principes, en l’occurrence "la moralisation de l’action politique et le  respect et la formation de l’homme en tant que force de redressement et de  relance de la société".

Sur le plan social, ce programme insiste sur la santé, l’éducation et  l’enseignement qui précèdent, par leur importance, l’économie, a ajouté le  président du Front El Moustakbal, soulignant le "caractère vita"l de la  réforme de la justice.

Il a relevé, par la même occasion, que la wilaya de Souk Ahras peut, par  sa situation frontalière, son agriculture et ses vestiges historiques,  devenir un "pôle touristique majeur", tout en estimant qu'"on a trop badiné  avec la politique au point de l’assimiler à "l’arrivisme et le larcin,  alors qu’en fait, elle est art, science et morale".

Il a affirmé, à ce propos, la détermination de son parti à assainir la vie  politique par la présentation des candidatures de "vraies compétences".  M. Belaïd a soutenu, en outre, que le changement "ne doit pas toucher uniquement les personnes, mais les mentalités sur une base de la morale". Au terme de son intervention, le président du Front El Moustakbal a appelé  à une forte participation au scrutin du 4 mai et au choix des candidats  "aptes à assurer la responsabilité".

 

Belaïd appelle à la "moralisation" de la vie politique en Algérie

 

OUM EL BOUAGHI - Le président du Front el Moustakbal, Abdelaziz Belaïd, a plaidé mercredi à Oum El Bouaghi en faveur d’une impérative "moralisation" de la pratique politique en Algérie.

Au cours d’un meeting animé à la maison de la culture Nouar-boubakeur dans le cadre de la campagne électorale des législatives du 4 mai, M. Belaïd a considéré que "la pollution" de la vie politique est due à l'"hégémonie de personnes obnubilées par les fonctions sans se soucier des moyens pour y parvenir et conduisant à l’exclusion des militants loyaux, compétents et intègres".

Après avoir rappelé les positions honorables de ceux qui ont combattu pour l’indépendance du pays, le président du Front el Moustakbal a appelé les jeunes à "militer pour un projet de société basé sur le dialogue et la concertation sans exclusion ni marginalisation".

Il a invité, à l’occasion, les citoyens de la wilaya d’Oum El Bouaghi et tous les Algériens à choisir lors du prochain scrutin "les candidats fidèles aux idéaux de la Révolution de novembre et engagés en faveur des causes de la nation", afin, a-t-il dit, de "rejeter toutes rancunes et faire régner la cohésion et la stabilité".

Ceci ne peut survenir, a-t-il encore affirmé, sans une mobilisation pour faire triompher le projet du Front el Moustakbal, visant "le renforcement des institutions de l’Etat, la relance économique et la préservation du pays qui jouit de tous les atouts de relance et de force".

M. Belaïd a exhorté, au terme de son intervention, les citoyens à se diriger en masse aux urnes le jour du scrutin.

 

Belaïd appelle les jeunes à ne pas fuir leur responsabilité envers la patrie

 

KHENCHELA - Le président du Front El Moustakbal, Abdelaziz Belaïd, a appelé mercredi après-midi de Khenchela les jeunes algériens à "ne pas fuir leur responsabilité envers la patrie et à lui donner ce que leurs parents lui avaient donnée sur la voie de la construction".

Dans un meeting populaire animé devant une foule nombreuse de sympathisants à la maison de la culture dans le cadre de la campagne électorale pour les prochaines législatives, M. Belaïd a indiqué qu'"il nous fallait laisser notre empreinte pour les générations futures et œuvrer en faveur de la patrie", assurant que c’est là l’objectif pour lequel a été créé le Front el Moustakbal qui milite pour "le changement, la construction, l’engagement sur la voie du développement et d’un avenir meilleur".

"La situation politique actuelle du pays doit être revue à travers le changement de la vision politique afin de passer à la construction sur la base des bons choix", a affirmé M. Belaïd dont le parti, a-t-ajouté, ouvre à "assainir l’environnement politique en recourant aux bonnes idées, aux bons programmes et aux hommes compétents".

Le président du Front el Moustakbal a parlé de la charte éthique adoptée par son parti lors de cette campagne électorale et qui recommande aux candidats d'"éviter les promesses mensongères et la violence verbale et de développer un discours tolérant ouvert à toutes les catégories de la société...".

M. Belaïd a encore estimé que "Khenchela a été délaissé dans l'effort de développement en dépit de ses potentialités touristiques, agricoles et industrielles", assurant que sa formation politique "accorde un grand intérêt pour les petites et moyennes entreprises qui se trouvent à la base du développement de l’économie et la réduction de la dépendance des  hydrocarbures".

Belaïd a lancé, au terme de son discours, un appel aux citoyens et citoyennes pour "voter avec force pour son parti lors des législatives du 4 mai prochain".

 

Dernière modification le : mercredi, 12 avril 2017 20:27
Le Front El Moustakbal est porteur d’un projet de société (Belaïd)
  Publié le : mercredi, 12 avril 2017 09:17     Catégorie : Algérie     Lu : 358 foi (s)   Partagez