"Le PT a besoin d’une large dérogation pour protéger les acquis du peuple"

Publié le : mercredi, 12 avril 2017 08:05   Lu : 127 fois

CONSTANTINE- La secrétaire générale du parti des   travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a considéré mardi à Constantine que sa   formation politique avait besoin d’une "large dérogation populaire" pour   une représentation forte au Parlement, permettant la protection des acquis   du peuple algérien. 

S’exprimant lors d’un meeting animé à la maison de la culture Mohamed Laid  Al Khalifa, Mme Hanoune a invité les citoyens à exprimer leur voix, le 4   mai prochain, et à úuvrer à "porter leurs aspirations", affirmant que le PT   a présenté dans le cadre de cette échéance électorale des candidats   "intègres et fidèles". 

Elle a ajouté que les représentants du PT ont de "tout temps lutté avec   tous les moyens dont ils disposent contre le rouleau compresseur qui touche   aux acquis et privilèges de la nation". 

Dans ce sens, Mme Hanoune a indiqué que son parti s’engage, entre autres,   à "bannir les mesures restrictives entravant le développement local, à   sauver l’université algérienne en luttant contre le système Licence,  master, doctorat (LMD), imposé arbitrairement et à mettre en place une   école scientifique où l’enseignement en Amazigh sera obligatoire". 

"Le PT úuvrera également à lutter contre la corruption, à instaurer un   ministère de la planification, à établir un système d’import juste et   équitable, et à libérer la presse de toute pression subie", a ajouté Mme   Hanoune qui a insisté sur l’importance de "protéger et de défendre la   propriété de l’Etat". 

Plusieurs engagements en rapport notamment avec l’amélioration du pouvoir   d’achat des Algériens à travers "l’ajustement des pensions et revenus, la   préservation des droits syndicaux et constitutionnels des travailleurs",   ont été également annoncés par Mme Hanoune, qui a souligné que les   solutions aux problèmes auxquels fait face la société "existent, mais il   s’agit de les restructurer dans le cadre d’institutions transparentes et   légitimes", insistant sur la nécessité de "libérer et promouvoir la culture   nationale, pilier fort de tout développement". 

Qualifiant de "froid" le début de cette campagne électorale, elle a   indiqué que "tout pourra changer le jour du scrutin", car, a-t-elle   souligné, "les élections sont après tout une question d’état d’esprit". 

Mme Hanoune a enfin assuré que la liste du PT pour les élections   législatives du 4 mai prochain présente des candidats "engagés   solidairement avec la Palestine et la Syrie, notamment".

"Le PT a besoin d’une large dérogation pour protéger les acquis du peuple"
  Publié le : mercredi, 12 avril 2017 08:05     Catégorie : Algérie     Lu : 127 foi (s)   Partagez