Menu principal

Menu principal

Campagne électorale: le troisième jour évoqué de manières diverses par la presse nationale

Publié le : mercredi, 12 avril 2017 10:25   Lu : 149 fois

ALGER- La presse nationale continue de consacrer de  larges espaces à la campagne électoralepour les législatives du 4 mai, en traitant de manières diverses le  troisième jour de cette campagne, où les  partis en lice ont mis en avant des thèmes divers dans leurs discours.

La presse nationale s'intéresse également aux activités des candidats aux  législatives qui ont axé leurs  discours aux sujets liés en particulier à la stabilité du pays, la  situation économique, l'amélioration de la vie  du citoyen, mais aussi l'appel à une participation massive au vote.

Ainsi, Le Quotidien d'Oran et El-Moudjahid, ont évoqué dans leurs colonnes  les discours du parti du  Front de libération nationale (FLN) appelant le peuple à un vote massif.

Le parti continue, selon les publications, de relater les exploits du  parti d"avoir permis au peuple d'améliorer son cadre de vie avec ses nombreuses réalisations", et faisant  éloge, également, au programme  et à la politique du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en  faveur de la paix et la stabilité.

Ces deux publications, tout comme le quotidien arabophone "El Yaoum",  évoquent également l'intervention du Rassemblement national démocratique (RND), qui, lui,  s'est penché sur le volet économique,  en plaidant pour un "équilibre régional en matière d'investissement", et la  nécessité pour l'Etat de  "créer un climat favorable pour les promoteurs afin de développer  l'investissement productif".

Pour sa part, le Front national algérien (FNA), selon "El-Massa" a choisi  le thème du changement en titrant "L'Algérie pour le riche et le pauvre", en appelant à une  "participation massive" le 4 mai pour "opérer   le changement et permettre au peuple de choisir ses représentants au  Parlement".

Le journal Liberté, tout comme El-Watan et le journal arabophone  El-Khabar, ont, quant eux,  parlé du refus du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) de  rencontrer une équipe d'observateurs  de l'Union européenne (UE), qui juge "non pertinente" cette visite.

Le président du RCD, Mohcine Belabbas "déplore que les experts de l'UE  adaptent leurs travaux en fonction  des intérêts économiques, diplomatiques et sécuritaire de leur  organisation", écrit, notamment, Liberté.

Par ailleurs, Le Soir d'Algérie a noté l'"absence" des volets sécuritaires  des discours en ce début de campagne,  en titrant: "Le terrorisme absent des discours". Le journal souligne, à ce  propos, que  "la composante politique qui prépare le 4 mai demeure pourtant identique à  celle qui se trouvait en place durant  la décennie noire, et qui a pris en charge la tâche de mobiliser les  Algériens contre les groupes de la mort  qui compromettaient y compris le devenir de la Nation".

La Tribune, pour sa part, écrit qu'au troisième jour de la campagne  électorale "ni les candidats ni les programmes  n'accrochent les électeurs", en décrivant une "ambiance morose y compris  sur les réseaux sociaux", estimant  que les candidats à la députation "rencontrent de grandes difficultés à  captiver l'attention des citoyens",  d'où le "désintérêt" de ces derniers.

Echorouk a quant à lui évoqué, outre les programmes des partis candidats, les actes de vandalisme contre  les panneaux d'affichage dans plusieurs wilayas du pays.

Campagne électorale: le troisième jour évoqué de manières diverses par la presse nationale
  Publié le : mercredi, 12 avril 2017 10:25     Catégorie : Algérie     Lu : 149 foi (s)   Partagez