Les affiches font leur apparition à Londres, les candidats se rapprochent de la communauté

Publié le : mardi, 11 avril 2017 18:22   Lu : 435 fois

LONDRES - Les affiches ont fait leur apparition mardi dans les espaces qui leur sont réservés au consulat d’Algérie à Londres et dans certains quartiers où les candidats se rapprochent des membres de la communauté algérienne pour expliquer l’essentiel de leur programme électoral pour les législatives du 4 mai prochain.

Sur les douze panneaux réservés aux candidats de la 4ème zone électorale, englobant l’Europe sans la France, les deux Amériques et le Canada, les affiches des trois listes en lice pour briguer les deux sièges de la circonscription, ont été exhibées en ce troisième jour de campagne.

D’autres affiches ont été collées sur les vitres et les murs de quelques magasins, restaurants et cafés gérés par des Algériens, dans plusieurs quartiers londoniens, notamment au nord et à l’est de la capitale britannique.

Le candidat tête liste du parti des Jeunes au Royaume Uni, Sadek Amine, soutenu par des représentants dans plusieurs autres villes de la zone 4 pour la campagne en ligne, est en tournée dans les quartiers où résident les ressortissants algériens en grand nombre, notamment à Whitchapel, Walthamstow et Bethnal Green (Londres Est et Nord-Est).

Avant de présenter les grandes lignes de son programme et distribuer des dépliants de campagne, le candidat explique l’importance des législatives et l’impératif d’une bonne représentation parlementaire de la communauté algérienne à l’étranger.

Aux jeunes qui lui faisaient remarquer qu’aucun des candidats élus auparavant "ne s’était intéressé à leurs préoccupations", Sadek leur répondait que l’occasion allait se présenter à nouveau devant eux, le 4 mai prochain, pour faire "le bon choix", précisant que la conjoncture politique internationale "exige des Algériens d’être solidaires et de placer l'intérêt du pays au-dessus des intérêts personnels".

Pour lui, la plus importante mission des futurs élus représentant la communauté algérienne, est de "rétablir la confiance" entre les membres de cette communauté et les responsables de leur pays d’origine.

Son concurrent au Royaume Uni, tête de liste de la coalition "Ennahda-Adala-El Binaa", Badi Tabbani, sillonne depuis lundi le nord de la ville, à Wood Green et Finsbury Park, le quartier où est concentré en force la communauté algérienne.

Ce candidat, enseignant de la langue arabe à Londres depuis 15 ans, gérant de trois écoles d’enseignement de la langue arabe au nord de la capitale britannique, est connu dans ce quartier, surnommé "le petit Alger". Il distribue les dépliants préparés pour la campagne, mais également des affiches, dans les cafés, restaurants et magasins, puis explique le programme de campagne de sa liste.

Pour lui, l’une des plus importantes missions des futurs élus pour représenter les Algériens vivant à l’étranger, est de contribuer à "préserver l’identité nationale, notamment chez les jeunes générations".

Dans cet objectif, Tebbani propose une série de mesures, dont la création d’une école algérienne dans chaque pays européen et la mise en place d’un haut conseil pour la communauté algérienne établie à l’étranger.

Il affirme tout de même à ses interlocuteurs qu’il ne peut leur faire "aucune promesse" pour concrétiser le programme de sa campagne, mais affirme qu’il portera leur voix au parlement s’il était élu.

Deux listes prennent part à partir du Royaume-Uni à la campagne électorale pour décrocher les deux sièges parlementaires représentant la communauté algérienne dans la circonscription électorale de la zone 4. Il s’agit d’une  liste du Parti des jeunes portant numéro 38 et la liste de la coalition de trois partis "Ennahda-Adala-El Binaa" sous le numéro 09. Dix autres listes sont en lice pour la même circonscription.

Les affiches font leur apparition à Londres, les candidats se rapprochent de la communauté
  Publié le : mardi, 11 avril 2017 18:22     Catégorie : Algérie     Lu : 435 foi (s)   Partagez