Libérer l’économie nationale de la dépendance au pétrole, requiert la promotion de l’investissement

Publié le : mardi, 11 avril 2017 16:11   Lu : 247 fois

EL-OUED - Le secrétaire général (SG) du Rassemblement National Démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, a indiqué mardi à El-Oued que la libération de l’économie nationale de la dépendance au pétrole requérait de promouvoir l’investissement.

Intervenant lors d’un meeting à la maison de la culture Mohamed Lamine Lamoudi, dans le cadre de la campagne pour les prochaines législatives, M. Ouyahia a affirmé que "la libération de l’économie nationale de la dépendance du pétrole requiert la promotion de l’investissement à travers l’élaboration d’une stratégie globale et d’un programme pour atteindre cet objectif".

Devant un parterre composé de militants et de sympathisants de sa formation politique, le SG du RND a mis l’accent sur la nécessité de promouvoir l’investissement et de le diversifier dans différents créneaux, "en tant que levier unique susceptible de faire aboutir cet objectif".

"Les appareils de l’Etat se trouvent dans l’obligation, aujourd’hui plus que jamais, de créer un climat favorable pour les promoteurs afin de développer l’investissement productif par la mise en place des cadres organisationnels et managériaux, notamment au volet de la création d’espaces favorables à l’investissement axé sur la décentralisation", a  soutenu M. Ouyahia.

Pour atteindre cet objectif susceptible de garantir des avantages sociaux, tant attendus par de larges catégories sociales, M.Ouyahia estime nécessaire d’ancrer des mécanismes pratiques à même de faciliter l’exploitation du foncier industriel qui, a-t-il dit, constitue encore une contrainte entravant de nombreux investisseurs sérieux.

Le SG du RND a, dans son intervention, mis en avant aussi  l’importance de l’ouverture du marché national pour permettre aux produits nationaux d’aller à la conquête du monde de la concurrence, de l’encouragement de  l’industrialisation et la promotion des exportations, en vue, estime-t-il, de s’éloigner du "spectre de l’endettement" qui a constitué, durant des années passées, un fardeau pour l’Etat et a influé négativement sur la politique du soutien social.

M. Ouyahia a aussi mis l’accent sur la nécessité de continuer à booster l’investissement dans le secteur agricole dans ces deux volets, végétal et animal, en tant qu’investissement seul à même de garantir l’autosuffisance alimentaire.

Il a plaidé, pour le principe de l’équilibre régional, sans distinction, en matière d’investissement, appelant à arrêter des  programmes de soutien à l’investissement dans les zones montagneuses, à l’instar des programmes d’investissement consentis pour les régions des hauts plateaux et du Sud du pays.

M. Ouyahia a, dans son discours électoral, défendu également la politique de soutien social qui requiert, a-t-il dit, la prise en charge optimale des catégories vulnérables et défavorisées dans les zones rurales qui, a-t-il rappelé, payé un lourd tribut pour la stabilité du pays et ce, de sorte à préserver leur dignité, notamment en matière d’allocations, de logements et d’aides.

Le SG du RND a estimé, au terme de son intervention, que sa formation politique est "Novembriste" car, dit-il, s’appuyant sur la déclaration du 1er Novembre et "ne se défera jamais de la trilogie ‘Unité, Stabilité et Paix’ du pays, en tant que seul socle garantissant un décollage économique solide", a-t-il soutenu. 

 

Le soutien du pouvoir d’achat des citoyens est un engagement fort du RND

 

BISKRA - Le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, a plaidé mardi à Biskra pour le soutien du pouvoir d’achat des citoyens des catégories précaires assurant que cela figure parmi les engagements pris dans le programme électoral de son parti.

Dans un meeting populaire animé dans le cadre de la campagne électorale des législatives du 4 mai prochain, M.Ouyahia a indiqué que la politique sociale du RND propose, pour relever le pouvoir d’achat des citoyens, le  recensement des diverses catégories et le soutien du pouvoir d’achat des ménages à faibles revenus notamment pour l’accès aux produits de large consommation "sans que cela ne bénéficie aux salaires élevés".

En matière de logement, le SG du RND a évoqué la possibilité d’un soutien public à la location auprès de privés, le renforcement du programme de logements ruraux et le relèvement de 24.000 à 70.000 DA du plafond des salaires exigés pour bénéficier d’un logement social.

Le RND accorde, selon M. Ouyahia, une priorité particulière à la défense de l’unité, la stabilité, la sécurité, la constitution, les lois de la République et le soutien au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, ainsi que pour le décollage économique, la réduction de la dépendance à l’égard des hydrocarbures et la défense des intérêts  nationaux.

"Sans sécurité et stabilité, il ne saurait y avoir de développement ni de réponses à la crise du logement et au chômage", a ajouté M. Ouyahia, affirmant son engagement pour la poursuite de l’appui de l’Etat à l’investissement.

Le responsable du RND a noté que Biskra qui accueille le mausolée de Okba Ibn Nafa, reflète la grandeur de l’histoire de l’Algérie avec aussi des martyrs dont Si EL Houas et le Colonel Chaâbani.

La wilaya, a-t-il également souligné, est devenue un pôle agricole et mériterait l'appellation de "seconde Mitidja", en plus de sa nouvelle vocation de pôle industriel.

Libérer l’économie nationale de la dépendance au pétrole, requiert la promotion de l’investissement
  Publié le : mardi, 11 avril 2017 16:11     Catégorie : Algérie     Lu : 247 foi (s)   Partagez