Résultats positifs réalisés par l'Algérie en matière de réinsertion des prisonniers

Publié le : mardi, 11 avril 2017 15:23

ALGER - Le Directeur général de l'administration pénitentiaire, Mokhtar Felioune, a indiqué mardi à Alger que l'Algérie avait réalisé "des résultats positifs" en matière de réinsertion sociale des prisonniers et de protection des droits de l'Homme ainsi qu'en termes de coopération avec les représentants de la société civile.

Dans son allocution lors d'un séminaire international sur "les meilleurs pratiques internationales et régionales dans la prise en charge des prisonniers et leur réinsertion" organisé en collaboration avec le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), M. Felioune a précisé que "l'Algérie a réalisé des résultats positifs en matière de  réinsertion sociale des prisonniers et de la protection des droits de l'Homme ainsi qu'en termes de coopération avec les représentants de la société civile".

Le Directeur général a estimé que ce "bilan positif" avait permis au PNUD et autres organisation internationales de "partager l'expérience algérienne qui est un exemple à suivre pour les pays qui s'attèlent à améliorer les conditions de ses établissements pénitentiaires dans le cadre de la coopération sud-sud".

Il a rappelé dans ce cadre les réformes "approfondies" dans ce domaine à travers la modification du code de procédure pénale notamment la comparution immédiate et le bracelet électronique, comme alternative à la détention préventive, outre l'action pour l'intérêt général appliquée depuis 2009 et qui a renforcé, selon lui "la présomption d'innocence".

M. Felioune a rappelé les résultats réalisés en matière d'éducation, de formation professionnelle et d'emploi des prisonniers libérés. 42.433 prisonniers se sont inscrits durant l'année en cours pour poursuivre leurs études dans différents cycles, dont 34.037 pour l'enseignement à distance, 1150 dans l'enseignement supérieur et 7246 dans des classe d'alphabétisation, alors que 7504 prisonniers libérés ont été réinsérés dans différents programmes dont disposent les agences d'emploi.

Concernant le nombre de candidats à l'examen du Baccalauréat, inscrits dans les établissements pénitentiaires, session juin 2017, M. Felioune a estimé leur nombre à plus de 3400 candidats, ajoutant que le nombre d'inscrits à l'examen du BEM est de plus de 7000 candidats.

Pour sa part, le représentant résident du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), Eric Overvest, a salué l'expérience algérienne en matière de réinsertion sociale et prise en charge des détenus durant la  période d'incarcération et post-libération, ajoutant que ce constat se reflétait à travers l'augmentation du nombre de lauréats aux examens nationaux au niveau des établissements pénitentiaires.

1770 bacheliers ont été enregistrés pour la session de juin 2016 contre 86 en 2003. Le nombre des lauréats au BEM a augmenté à 4917 lauréats en 2016 contre 62 en 2003.

Prennent part à cette conférence des représentants des administrations pénitentiaires de Mauritanie, Tunisie, Niger, Tchad, Mali et de Liban qui présenteront les expériences de leurs pays dans ce domaine.

La rencontre sera sanctionnée par l'adoption de la Déclaration d'Alger sur la réinsertion sociale des détenus.

Résultats positifs réalisés par l'Algérie en matière de réinsertion des prisonniers
  Publié le : mardi, 11 avril 2017 15:23     Catégorie : Algérie     Lu : 128 foi (s)   Partagez