La presse évoque largement la déclaration de Sellal sur les élections

Publié le : mardi, 11 avril 2017 12:08   Lu : 110 fois

ALGER - La presse nationale paraissant mardi a largement  évoqué la visite du Premier ministre, Abelmalek Sellal dans la wilaya de  Djelfa, en reprenant sa déclaration sur les  élections législatives du 4  mai, soulignant que le vote était un droit et un devoir et que "celui qui veut le négliger, libre à lui mais qu'il n'impose pas son choix aux  Algériens ".

"Allez vendre votre désespoir ailleurs", a écrit le quotidien  "L'Expression" en reprenant les déclaration du Premier ministre, relevant  que ce dernier a adressé un message de "raisonnement" aux partisans du  boycott en affirmant que chaque citoyen est libre de disposer ou non de son droit.

Revenant sur l'action du gouvernement et la visite de M. Sellal, le  quotidien "Liberté" a relevé qu'en "mettant les bouchées doubles, les  autorités veulent avant tout rassurer, et partant convaincre les électeurs  de se déplacer en masse dans les bureaux de vote", soulignant que la "peurde l'abstention fait bouger pas mal de monde".

"Conscient que la tache liée à la mobilisation des électeurs dans la  perspective des élections législatives (..) s'annonce de prime abord  complexe au vu de la situation socioéconomique difficile que traverse le  pays, le gouvernement n'hésite pas à investir dans la campagne électorale

pour tenter de prêter main forte à la classe politique qui ne cache pas sa  hantise de l'abstention à l'occasion de ce scrutin", a ajouté ce journal.

Pour sa part le quotidien El Moudjahid a relevé, en reprenant les  déclarations de M. Sellal, qu'il n'y avait "pas de place au désespoir" ,  ajoutant plus loin que les élections législatives étaient une "opportunité  pour barrer la route aux partisans du pessimisme".

Le quotidien El Watan a, par ailleurs, quant à lui, a titré sur "la  bataille de Facebook", à l'occasion de cette campagne électorale, relevant  que "l'enjeu est de taille" avec 17 millions d'Algériens qui sont connectés  à Facebbok.

Il a relevé, dans ce cadre, que c'était l'endroit le "plus indiqué" pour  toucher le "plus grand" nombre d'électeurs "sans dépenser un sou".

Pour sa part, le quotidien El Khabar a écrit dans un article intitulé  "Sellal s'attaque aux partisans du boycott" que ce dernier, dans une  première réaction officielle, a indiqué  que le vote était un droit et un  devoir et que  "celui qui veut le négliger, libre à lui mais qu'il n'impose  pas son choix aux Algériens ".

Le journal El Massaa a mis en évidence les critiques de M. Sellal à  l'adresse des partisans du boycott qui veulent faire  à emprunter aux  Algériens "le chemin de la suspicion et du désespoir".

Ce quotidien a relaté l'atmosphère de la campagne électorale en reprenant  les déclarations des partis politiques qui ont appelé les citoyens à  participer "massivement" à cette joute électorale pour créer le  "changement".

Le quotidien El Fadjr est revenu sur les affiches électorales abimées des  candidats  aux premier et au deuxième jour de la campagne, relevant, dans  ce sillage, que les communes d'Alger se sont mobilisées pour y remédier à  cette situation.

Le Journal El Yaoum a également rapporté les déclarations de M. Sellal sur  les élections législatives et décrit l'ambiance prévalant durant la  campagne électorale à l'occasion de laquelle les responsables des  formations politique se sont échinés à gagner la confiance des électeurs.

La presse évoque largement la déclaration de Sellal sur les élections
  Publié le : mardi, 11 avril 2017 12:08     Catégorie : Algérie     Lu : 110 foi (s)   Partagez