Menu principal

Menu principal

La sécurité et la stabilité de l’Algérie, une ligne rouge à ne pas franchir (Ghoul)

Publié le : mardi, 11 avril 2017 08:20   Lu : 149 fois

BORDJ BOU ARRERIDJ- Le président du parti Tajamoue Amel Al  Djazaïr (TAJ), Amar Ghoul, a affirmé lundi après-midi, dans la commune d’El  Mansoura dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj, que "la sécurité et la  stabilité de l’Algérie sont une ligne rouge à ne pas franchir".

A l’occasion d’un rassemblement animé à la salle des fêtes de cette  commune, M. Ghoul a rappelé que "l’Algérie est entourée de pays instables  sur le plan sécuritaire", soulignant la nécessité pour les Algériens de  "s’unir pour protéger le pays", d’autant que, selon lui, "la sécurité et la  stabilité du pays représentent la priorité des priorités".

Le président de TAJ a salué, à l’occasion, les efforts considérables et  les sacrifices consentis par l’Armée populaire nationale (ANP) et les  différents corps de sécurité pour protéger la sécurité du pays.

M. Ghoul a également abordé le programme électoral de son parti qui vise,  selon lui, "à opérer une complémentarité entre les secteurs de  l’agriculture, l’industrie, l’enseignement supérieur et la recherche  scientifique ainsi que la formation et l’enseignement professionnels".

Il a appelé, en outre, à accorder de l’attention aux franges vulnérables  de la société à travers le soutien des prix des produits de large  consommation et l’accompagnement des jeunes pour la création de petites et  moyennes entreprises ainsi que la création de nouveaux postes d’emploi au profit de cette catégorie. Amar Ghoul a, par ailleurs, mis en exergue  "l’importance que le programme de TAJ accorde aux secteurs de la santé, de  l’habitat et de l’éducation", estimant que ce programme, qu’il a qualifié  d'"ambitieux", ne peut être concrétisé qu’à travers l'"élection de députés compétents et intègres".

La sécurité et la stabilité de l’Algérie, une ligne rouge à ne pas franchir (Ghoul)
  Publié le : mardi, 11 avril 2017 08:20     Catégorie : Algérie     Lu : 149 foi (s)   Partagez