Libre est celui qui veut négliger son droit de vote mais qu'il n'impose pas son choix aux Algériens

Publié le : mardi, 11 avril 2017 09:14   Lu : 324 fois

DJELFA- Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a  affirmé lundi à Djelfa, que le vote était un droit et un devoir et que  "celui qui veut le négliger, libre à lui mais qu'il n'impose pas son choix aux Algériens ".

"Le vote est à la fois un droit et un devoir et libre à celui qui veut le  négliger mais qu'il ne nous impose pas son choix en incitant les Algériens  à emprunter le chemin de la suspicion et du désespoir", a indiqué M. Sellal  lors d'une rencontre avec les représentants de la société civile au terme  de sa visite à Djelfa.

Il a indiqué que les prochaines législatives représentaient "un pas  important" sur la voie de l'édification des institutions de l'Etat après  les amendements majeurs introduits dans la Constitution tout en étant "une  halte où le peuple devra choisir en toute souveraineté, ses représentants  pour concrétiser sa volonté collective".

Le 4 mai prochain, il est impératif d'"adresser à partir de Djelfa et de  toutes les autres régions du pays un message de fraternité et d'espoir au  peuple algérien et tout particulièrement, au Moudjahid Abdelaziz  Bouteflika, pour souligner l'attachement à l'unité, à la souveraineté, à la  sécurité, à la stabilité et à son programme national de relance", a encore  ajouté M.Sellal.

Libre est celui qui veut négliger son droit de vote mais qu'il n'impose pas son choix aux Algériens
  Publié le : mardi, 11 avril 2017 09:14     Catégorie : Algérie     Lu : 324 foi (s)   Partagez