Le FADLE "ne croit pas à la politique de la chaise vide"

Publié le : lundi, 10 avril 2017 15:00   Lu : 112 fois

BORDJ BOU ARRERIDJ - Le président du Front algérien pour le développement, la liberté et l’égalité (FADLE), Tayeb Yennoune, a affirmé lundi à Bordj Bou Arreridj que la participation du parti aux prochaines législatives constitue "un défi" pour ceux qui appellent au boycott", affirmant que le FADLE "ne croit pas à la politique de la chaise vide".

Au cours d’un meeting populaire tenu dans le cadre de la campagne électorale pour les législatives du 4 mai à la salle El Bachir El Ibrahimi, M. Yennoune a appelé les partisans de sa formation politique à participer avec force lors de ce prochain scrutin afin "d’opérer le changement".

"L’insatisfaction des citoyens ne doit pas les amener à l’abandon mais les inciter à exprimer leurs voix en faveur du changement’', a ajouté Yennoune en affirmant que son parti qui participe pour la première fois à des élections législatives, car créé depuis 4 ans, est déterminé à faire entendre sa voix.

Le programme du FADLE, qui aspire à "un véritable changement", puise dans les préoccupations quotidiennes des citoyens, a encore assuré l'orateur qui a indiqué toujours faire précéder ses meetings par des activités de proximité et d’écoute des citoyens.

Plaidant pour un discours politique à "contenu sérieux", l’intervenant a estimé que les efforts du pouvoir et de l’opposition doivent être conjugués pour sensibiliser et éclairer les citoyens.

Le FADLE "ne croit pas à la politique de la chaise vide"
  Publié le : lundi, 10 avril 2017 15:00     Catégorie : Algérie     Lu : 112 foi (s)   Partagez