Menu principal

Menu principal

Le RCD estime qu'un "nouveau départ est possible" à travers la mobilisation des Algériens

Publié le : dimanche, 09 avril 2017 09:12   Lu : 215 fois

ALGER - Le président du Rassemblement pour la culture et  la démocratie (RCD), Mohcen Belabbes, a indiqué dimanche à Alger qu'un  "nouveau départ", était "possible" à la faveur des élections législatives  du 4 mai, optant notamment pour une campagne de proximité afin d'informer,  sensibiliser et mobiliser les citoyens autour de données "objectives" et  avec un "argumentaire crédible".

Intervenant lors d'une conférence de presse, à l'entame de la campagne  électorale, M. Belabbes a indiqué que les "solutions aux problèmes des  Algériens sont possibles", précisant que ces préoccupation sont contenus  dans le programme électoral de son parti.

"Il n'est pas vrai que l'on ne peut pas soulager les problèmes moraux et  matériels que vit une partie de la population pour restituer l'espoir et  partant susciter le désir de tous pour s'impliquer et combattre le  pessimisme et la perte d'espoir ambiants", a-t-il clamé.

Il a soutenu, dans ce sillage , que l'opportunité offerte au RCD, par  cette campagne électorale, était l'occasion de dire que "rien n'est perdu  devant la panique et le défaitisme du gouvernement qui distille la  confusion à longueur de discours".

Pour M. Belabbes, là où le RCD est présent, il démontrera que le mandat  parlementaire pouvait être exécuté dans le cadre des lois et qu'il sera  toujours "conforme à la confiance de l'électeur".

Par ailleurs, M. Belabbes a soutenu que son parti était "confiant" en la  mobilisation de tous ses militants, à travers un travail de sensibilisation  au programme et aux idées du parti, pour rafler le maximum de siège, en  dépit d'une "rude concurrence".

Au plan économique, le président du RCD a relevé que la relance de  l'activité économique et la prise en charge des problèmes sociaux étaient  "possible", soutenant que cela passait par la rationalisation des  ressources du pays et des "arbitrages transparents de leur affectation".

La campagne électorale pour les législatives du 4 mai prochain a débuté  dimanche avec comme dénominateur commun pour toutes les formations  politiques, une convergence sur la nécessité d'une participation massive  des électeurs à ce scrutin, afin de consolider la stabilité de l'Algérie et  ses institutions et la prémunir des effets des crises politiques et  sécuritaires qui secouent des pays de son environnement immédiat.

Le RCD estime qu'un "nouveau départ est possible" à travers la mobilisation des Algériens
  Publié le : dimanche, 09 avril 2017 09:12     Catégorie : Algérie     Lu : 215 foi (s)   Partagez