Menu principal

Menu principal

Campagne électorale: les partis arborent des slogans divers avec un même objectif d'accrocher l'électeur

Publié le : vendredi, 07 avril 2017 17:27   Lu : 288 fois

ALGER- Les candidats aux législatives du 4 mai prochain  arborent des slogans différents pour leur campagne électorale, portant sur  des thèmes focalisés, notamment, sur les questions relatives à la stabilité  et au développement du pays, le changement, la justice sociale, mais visent  un même objectif, accrocher et séduire l'électeur.

A la veille du lancement de la campagne électorale prévu dimanche  prochain, les partis en  lice et autres candidats indépendants, devraient miser sur une stratégie de  communication efficace  en vue de convaincre l'électorat, et celle-ci commence à première vue par  le slogan affiché pour  cette campagne.

Ainsi, le parti du Front de libération nationale (FLN) mènera sa course  électorale sous le  slogan "Passé et présent riches, et un avenir optimiste", alors que le  Rassemblement national démocratique (RND) se prépare à mener sa campagne  "loin des slogans et à travers un discours direct et franc", comme  l'affirme son responsable de la communication, Seddik Chihab.

Pour sa part, l'alliance Mouvement de la société pour la paix (MSP) et  Front du changement (FC) a choisi comme slogan "Ensemble pour une Algérie prospère et sûre",  tandis que le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) défendra  son programme avec le  slogan "Pour un nouveau départ pour l'Algérie".

Le Mouvement populaire algérien (MPA) se présentera,de son coté, avec un  programme  porté sur le thème "Pour une démocratie paisible", alors que le Front  national algérien (FNA) aura pour slogan "Pour le changement et la défense  de la justice sociale".

Dans le même sillage, l'Union pour Nahda, El-Adala et El Bina (UNAE)  affiche le slogan "Préserver le pays et oeuvrer pour l'intérêt public", et  pour le parti Tajamoue Amal El-Djazaïr (TAJ) la campagne sera menée sous le  slogan "Fidèles à l'Algérie".

Pendant ce temps, les acteurs engagés dans la course électorale  multiplient leurs activités à différents niveaux, entre meetings et autres  activités organiques, mais également via Internet, où les réseaux sociaux  sont devenus des outils incontournables pour la sensibilisation des  électeurs.

Dés dimanche prochain, les candidats figurant sur près d'un millier de  listes de cinquante partis politiques ou réunis à titre d'indépendants  tenteront durant trois semaines de convaincre les électeurs de la  pertinence de leurs programmes, en organisant des meetings populaires, des

rencontres de proximité ou par une approche interactive sur les réseaux  sociaux, afin de gagner leur confiance et les représenter, pour les cinq  prochaines années, au sein de l'institution législative.

En terme de préparatifs, le ministre de l'Intérieur et des Collectivités  locales, Noureddine Bedoui, a assuré que tout est "fin prêt" pour le  lancement de la campagne électorale, précisant que 4.734 espaces seront  dédiés à l'animation des meetings.

Il est à noter, à l'occasion de cette campagne, que l'affichage des listes  électorales débutera dimanche 9 avril, de 8h00 à 19h00, a fait savoir la  Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), qui  souligne l'impératif pour les candidats de respecter leur numérotation  régionale et nationale indiquée sur les panneaux.

En cas de dépassement par l'une des listes, la permanence le signalera à  la liste concernée pour corriger la situation faute de quoi il sera  considérée comme infraction à son en contre, précise l'instance.

Concernant les affiches, celles-ci doivent avoir la même dimension et  forme et posées respectivement de 1 à 17, et dans le cas contraire cela  sera considéré comme une infraction, rappelle la HIISE.

 

 

Campagne électorale: les partis arborent des slogans divers avec un même objectif d'accrocher l'électeur
  Publié le : vendredi, 07 avril 2017 17:27     Catégorie : Algérie     Lu : 288 foi (s)   Partagez