Menu principal

Menu principal

Le ministre de la Communication appelle les médias à fermer la porte aux voix appelant au boycott

Publié le : mardi, 04 avril 2017 19:25   Lu : 412 fois

GUELMA - Le ministre de la Communication, Hamid Grine, a appelé mardi à Guelma les médias à "fermer la porte à toutes les voix qui  appellent au boycott des prochaines élections législatives".

Animant une conférence de presse à l’université 8 mai 1945 en marge de la  17ème conférence sur le thème "Connaître les médias, le citoyen a le droit  à une information crédible", le ministre a estimé que "la presse ne doit  pas constituer des  haut-parleurs" pour les appels au boycott, soulignant que le journaliste  doit faire montre de responsabilité et respecter les règles de  professionnalisme et de déontologie.

"Fermer la porte à ces appels ne constitue pas une forme de dictature  comme certains veulent le faire croire, mais rentre dans le cadre du  programme de travail du ministère inspiré des orientations du Président la  République visant à mettre sur pied une presse objective et intègre qui  tient compte de l’intérêt suprême de la patrie", a estimé M. Grine,  relevant que des pays connus pour leurs traditions démocratiques comme la  Suisse, la Belgique et l’Australie considèrent le vote comme une  "obligation".

Le ministre a en outre réitéré son appel aux journalistes et travailleurs  des médias à s’éloigner des soupçons et ne pas se soumettre au pouvoir de  l’argent, estimant que "certains hommes riches veulent utiliser la presse  pour démolir et non bâtir".

S’affirmant en tant que "ministre sans couleur politique", M. Grine a  invité les citoyens à se diriger le 4 mai en force vers les urnes pour  faire entendre leur voix et exprimer leur amour pour l’Algérie même en  mettant un bulletin blanc.

Dans son allocution d’ouverture de la conférence ayant réuni les  directeurs généraux de l’agence Algérie presse service (APS) Abdelhamid  Kacha, de la Télévision algérienne, Toufik Khelladi, de la Radio  algérienne, Chaâbane Lounakel, et de l’Entreprise de télédiffusion  algérienne (TDA), Chawki Sahnine, le ministre a insisté sur l’importance du  travail journalistique qui recourt à des sources crédibles pour éclairer  l’opinion publique, estimant que "les réseaux sociaux ne constituent point  une source encore moins un média".

Le directeur de la chaîne 3 de télévision, Amar Bourouisse, a donné à  l’occasion une conférence sur le reportage de proximité et son large impact  sur les plans social et économique.

Le ministre de la Communication appelle les médias à fermer la porte aux voix appelant au boycott
  Publié le : mardi, 04 avril 2017 19:25     Catégorie : Algérie     Lu : 412 foi (s)   Partagez