Menu principal

Menu principal

L'auteur présumé du piratage du site internet de l'APS arrêté

Publié le : lundi, 03 avril 2017 17:01   Lu : 1105 fois

ALGER- Les services de la police ont arrêté l'auteur  présumé de l'acte de piratage qui a ciblé vendredi dernier le site Internet  de l'agence nationale Algérie presse service (APS), a-t-on appris lundi  auprès de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). 

Les experts de la police algérienne chargés de la lutte contre la  cybercriminalité ont identifié dimanche l'auteur présumé du piratage du  site Internet de l'APS. 

Leurs investigations ont permis de localiser le lieu d'exécution de l'acte  de piratage dans la wilaya de Bouira et de procéder à l'arrestation du  concerné, selon la même source. 

        Sur plainte déposée au niveau des services de la sûreté de wilaya  d'Alger par l'APS, faisant état du piratage du site Internet de l'agence,  les experts d'analyse criminalistique de la sûreté nationale chargés de la  lutte contre la criminalité cybernétique ont pris les mesures nécessaires  et engagé les opérations d'investigations et de recherches électroniques en  recourant aux technologies de pointe en la matière, ajoute la même source.

         "En un temps record", les experts de la police ont ainsi localisé  et identifié l'auteur présumé du piratage du site Internet de l'APS qui a  été arrêté par les services de la police judiciaire et traduit devant les  autorités judiciaires compétentes. 

Le matériel électronique utilisé pour l'exécution du méfait par l'auteur,  qui risque une sanction allant jusqu'à deux ans de prison et une amende  pouvant atteindre 150.000 DA, a été saisi.

L'article 394 bis du Code pénal, dans le chapitre portant sur les  "atteintes aux systèmes de traitement automatisé de données" (section VII  bis), dispose qu'"est puni d'une peine d'emprisonnement de trois mois à un  an et d'une amende de 50.000 DA à 100.000 DA, quiconque accède ou se  maintient, frauduleusement, dans tout ou partie d'un système de traitement  automatisé de données, ou tente de le faire".

La peine est portée au double, lorsqu'il en résulte soit la suppression  soit la modification de données contenues dans le système, selon le même  article, ajoutant que lorsqu'il en est résulté une altération du  fonctionnement de ce système, le peine est de six mois à deux ans  d'emprisonnement et d'une amende de 50.000 DA à 150.000 DA.

Le site principal de l’APS avait subi vendredi après-midi une attaque  malveillante (hacking) sans aucune incidence sur la diffusion de ses  services à ses abonnés nationaux et internationaux. Les abonnés avaient  continué à recevoir les services réguliers par les canaux habituels. 

Le site de l'APS a subi une seconde attaque dimanche. 

Selon des ingénieurs en sécurité informatique, contactés par l'APS, "aucun  système n'est à l'abri d'éventuelles attaques".

Ils ont soutenu que "les techniques de piratage évoluent chaque jour et  les hackers s'adaptent aux évolutions de la sécurité informatique".

L'APS, en tant qu'organe d'information utilisant les systèmes  informatiques, tente constamment d'améliorer sa sécurité informatique.

Le site web de l'agence ne constitue qu'une partie de ses prestations  qu'elle n'a cessé de fournir à ses abonnés.

Dernière modification le : lundi, 03 avril 2017 19:31
L'auteur présumé du piratage du site internet de l'APS arrêté
  Publié le : lundi, 03 avril 2017 17:01     Catégorie : Algérie     Lu : 1105 foi (s)   Partagez