Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |12/03/2017

USD 61$ in 108.56 in 115.18
EUR 1€ in 115.07 in 122.13
JPY 100¥ in 94.02 in 99.79
GBP in 132.00 in 140.09

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

24/03/2017 07:03

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube  

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»L'Algérie poursuit ses efforts pour le règlement de la crise en Libye (Messahel)
mardi, 07 mars 2017 17:39

L'Algérie poursuit ses efforts pour le règlement de la crise en Libye (Messahel)

LE CAIRE - Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine (UA) et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, a indiqué mardi au Caire que l'Algérie poursuivait ses efforts pour trouver une issue à la crise en Libye, mettant en avant l'expérience algérienne en matière de réconciliation nationale.

Intervenant à l'ouverture des travaux de la 147e session du Conseil des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe, M. Messahel s'est dit "convaincu de la capacité des peuples à transcender les épreuves et à dépasser les rancoeurs pour réaliser la paix et la stabilité dans leurs pays", précisant que l'Algérie "veille dans sa démarche avec les Etats voisins à rapprocher les

points de vue des parties libyennes et à encourager le dialogue inclusif dans le cadre du processus de règlement sous l'égide de l'ONU loin des ingérences étrangères".

Le ministre a, à cet égard, rappelé que l'Algérie "abritera en avril prochain la 11e réunion des pays voisins de la Libye pour tenter de trouver une issue politique à la crise par le dialogue inclusif et la réconciliation nationale".

Pour M. Messahel, l'ONU doit assumer ses responsabilités dans la mise en oeuvre des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, notamment la résolution 2259, en vue de préserver l'unité, la souveraineté et la stabilité de la Libye et la cohésion de son peuple.

Le ministre a, par ailleurs, appelé réformer la Ligue arabe de manière "profonde et globale" pour remédier aux lacunes enregistrées et s'adapter aux mutations et exigences en découlant.

"Les crises profondes que traverse la région arabe ont démontré l'incapacité de la Ligue arabe à régler les conflits et à gérer des crises sans précédent dans l'histoire de la région qui est désormais menacée d'ingérence étrangère", a affirmé M. Messahel.

Il a indiqué que cette situation "a influé négativement sur la performance du système de la Ligue arabe qui s'est traduit par un recul de son rôle et de son influence dans les fora internationaux et les cercles décisionnels".

Lu: 269 fois
banner-aps