Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |29/02/2016

USD 1$ in 105.81 in 112.27
EUR 1€ in 116.85 in 124.01
JPY 100¥ in 93.76 in 99.50
GBP in 148.01 in 157.07

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

01/06/2016 07:57

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Lutte anti-terroriste au Sahel: les experts pour la mise en place d'un système complémentaire
mercredi, 30 mars 2016 20:03

Lutte anti-terroriste au Sahel: les experts pour la mise en place d'un système complémentaire

Lutte anti-terroriste au Sahel: les experts pour la mise en place d'un système complémentaire Photo APS

ALGER - La mise en place d'un système complémentaire qui comprend les volets de renseignement, de sécurité et de justice est nécessaire dans le cadre de la lutte anti-terroriste, ont estimé mercredi les experts en lutte contre le terrorisme dans la région du Sahel, soulignant l'importance de l'échange de renseignements entre les pays.

"C'est une occasion pour prendre des mesures adéquates et répondre au terrorisme, telle que la mise en place d'un système complémentaire comprenant les trois volets principaux: sécurité, renseignement et la justice pour lutter contre le terrorisme dans le monde", a déclaré l'expert tunisien, Youcef Zekri, président du département pénal à la cour d'instance de Tunis auprès du pôle juridique anti-terroriste.

M. Zekri qui s'exprimait en marge de l'Atelier d'experts sur le "rôle de la justice pénale dans la lutte contre le terrorisme au Sahel" organisé à Alger, a souligné l'importance d'échanger des renseignements entre les pays de la région pour faire face à un terrorisme transnational notamment dans le domaine judiciaire.

"Il faut partager les idées et s'acquérir du matériel nécessaire pour fournir à l'organe judiciaire des éléments sur lesquels le juge peut s'appuyer afin de bien mener son enquête", a affirmé l'expert tunisien.

M. Zekri a, par ailleurs, plaidé pour la formation juridique spécialisée dans les affaires terroristes mais aussi la création de plusieurs pôles juridiques pour accélérer la procédure judiciaire.

"Il faut former des juges à part, spécialisés dans les affaires sécuritaires et terroristes", a-t-il suggéré.

Le magistrat tunisien a expliqué que le système de la formation a été adopté par la Tunisie dans le cadre de sa lutte anti-terroriste et a jusque-là donné de bons résultats, mais n'est qu'à ses débuts, en raison du manque des capacités judiciaires spécialisées dans les affaires terroristes.

Néanmoins, pour M. Zekri, cette approche doit être soutenue par le financement et ne prendra forme que dans le temps.

=  La lutte contre le terrorisme doit être  "globale et efficace"

De son côté l'expert nigérien Maman Aminou Amadou Koundy, Vice Président, Juge au pôle judiciaire spécialisé en matière de lutte contre le terrorisme, qui participe à cet Atelier, a qualifié d'"importante" et "fructueuse" cette rencontre dans le renforcement de la coopération entre les pays et la diffusion des bonnes pratiques.

Pour M. Koundy, "ce genre de Forum permet de partager les expériences et idées et renforcer les relations entre les acteurs de la lutte pour mieux bénéficier des leurs efforts".

Il a ajouté que la lutte contre le terrorisme doit être "globale et efficace", avec une réelle collaboration entre les Etats.

Evoquant l'apport du Niger dans la lutte anti-terroriste dans la région du Sahel, l'expert nigérien a affirmé que même si son pays n'est pas à la première ligne de menace terroriste, a créé des conditions de "bonne collaboration" entre les pays du Sahel pour répondre tant bien que mal au défi qui se pose actuellement malgré les insuffisances qui demeurent dans différents secteurs notamment judiciaire qui est au coeur de cet Atelier.

De son côté le représentant du Mali, M. Moumouni Guindou secrétaire général au ministère de la justice et des droits de l'homme, a jugé qu'il était nécessaire de mettre la législation à niveau et l'accélérer pour contrer le terrorisme, appelant les pays à mutualiser leurs efforts en globalité tout en respectant la souveraineté territoriale.

L'Algérie abrite sur deux jours les travaux de l'atelier sur le "rôle de la justice pénale pour combattre le terrorisme" dans le cadre de sa participation aux travaux du forum global de lutte contre le terrorisme (FGCT) dont elle est membre fondateur, co-présidé avec le Canada.

Lu: 433 fois Dernière modification le mercredi, 30 mars 2016 20:02
banner-aps