Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |04/09/2016

USD 1$ in 107.76 in 114.34
EUR 1€ in 120.53 in 127.93
JPY 100¥ in 103.95 in 110.35
GBP in 143.02 in 151.81

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

01/10/2016 13:02

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Conseil d'éthique et de déontologie: l'élection devrait avoir lieu en mai prochain
jeudi, 24 mars 2016 14:21

Conseil d'éthique et de déontologie: l'élection devrait avoir lieu en mai prochain

ALGER- L'élection du conseil d'éthique et de déontologie devrait avoir lieu en mai prochain, de même que l'installation de la commission permanente de délivrance de la carte du journaliste professionnel, a indiqué jeudi à Alger le ministre de la Communication, Hamid Grine.

"Si tout va bien, l'élection du conseil d'éthique et de déontologie aura lieu durant le mois de mai prochain, de même que l'installation de la  commission permanente de délivrance de la carte du journaliste professionnel", a déclaré M. Grine en marge d'une conférence-débat sur le thème: "La radio du futur", animée dans le cadre du cycle de formation organisé par le ministère de la Communication au profit des journalistes.

Le ministre a réitéré, par la même occasion, son appel au "respect de l'éthique et la déontologie du travail", invitant les journalistes à mener leur travail de "manière professionnelle" et éviter, en particulier, la "manipulation" et le "sensationnel".

En accentuant son appréciation du niveau de professionnalisme auquel la presse est parvenue aujourd’hui, le ministre de la Communication a relevé la nécessité d’aller vers plus d’éthique, plus de déontologie et plus de professionnalisme.

Il en a voulu pour principal symptôme la fâcheuse tendance de la presse algérienne à chercher constamment le sensationnel aux dépens de l’information, le scoop aux dépens de l’exactitude. Un réflexe qui fait parfois, at-t-il dit, manquer à cette presse des occasions de servir la cause de son pays à l’international, en relevant des faits positifs qui valorisent l’Algérie aux yeux du monde.

M. Grine a fait remarquer que sur tous les journalistes présents, aucun n’a pensé à l’interpeller sur le récent classement de l’Algérie sur le podium du bonheur social en Afrique et dans le Maghreb par une instance onusienne.

"Si, au contraire, il s’était agi d’une ONG internationale qui produisait une information moins valorisante sur notre pays, elle aurait été évoquée sur toutes les unes de la presse", a fait observer le ministre.

Il a mis, à cet effet, l'accent sur l'importance de s'assurer de l'information et de vérifier sa source, exhortant, notamment, les chaînes de télévision à "ne pas tomber dans le sensationnel et à ne pas diffuser une information sans la vérifier, juste pour avoir un scoop, au vu de l'influence que peuvent avoir les médias lourds sur l'opinion publique".

M. Grine a expliqué, dans ce sens, que son département oeuvrait à mener un travail de formation et de sensibilisation en direction des journalistes en vue de parvenir à "donner une information apaisante".

Par ailleurs, le ministre a mis l'accent sur la nécessité de revoir certaines dispositions de la loi organique sur l'information, précisant que des textes seront, à ce propos, soumis au gouvernement.

Lu: 658 fois Dernière modification le jeudi, 24 mars 2016 17:26
banner-aps