Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |04/09/2016

USD 1$ in 107.76 in 114.34
EUR 1€ in 120.53 in 127.93
JPY 100¥ in 103.95 in 110.35
GBP in 143.02 in 151.81

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

27/09/2016 07:59

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Ould Khelifa reçoit le président de la Cour des comptes française
jeudi, 24 mars 2016 08:26

Ould Khelifa reçoit le président de la Cour des comptes française

ALGER - Le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Larbi Ould Khelifa a reçu mercredi le président de la Cour des comptes française, Didier Migaud accompagné d'une délégation conduite par l'ambassadeur français à Alger, Bernard Emié, indique un communiqué de l'APN.

L'Algérie et la France "s'attellent, eu égard aux relations d'exception qui les unissent, à réaliser des intérêts communs aux niveaux politique et économique", a affirmé M. Ould Khelifa lors des entretiens rappelant que l'Algérie et la France étaient liées par une forte coopération dans le domaine parlementaire à travers le mécanisme de la haute commission parlementaire", a précisé la même source.

Evoquant le rôle important de la Cour des comptes algérienne dans la préservation de la l'économie nationale, du fait qu'elle constitue l'un des principaux organes de contrôle à posteriori des dépenses publiques, M. Ould Khelifa a estimé que le jumelage entre l'institution algérienne et son homologue française devrait ouvrir de "larges perspectives de coopération et permettre un échange d'expériences".

Pour le président de la Cour des comptes française, Didier Migaud ce jumelage se veut un "programme ambitieux et une occasion pour consolider la coopération entre les deux pays dans d'autres domaines" mettant l'accent sur l'importance d'une coopération étroite entre la Cour des comptes et les structures parlementaires en vue de réduire le fossé entre les politiques et dépenses".

Lu: 420 fois
banner-aps