Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |07/08/2016

USD 1$ in 107.09 in 113.63
EUR 1€ in 121.29 in 128.73
JPY 100¥ in 106.93 in 113.49
GBP in 140.52 in 149.12

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

27/08/2016 00:18

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»L'Algérie, un "acteur majeur" dans la stabilisation de la région (Rouquet)
mardi, 22 mars 2016 17:57

L'Algérie, un "acteur majeur" dans la stabilisation de la région (Rouquet)

ALGER - L'Algérie est un "acteur majeur" dans la stabilisation de la région, a affirmé mardi à Alger, le membre et Rapporteur de la commission des Affaires politiques et de Démocratie de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, René Rouquet, lors de l'audience que lui a accordée le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Abdelhamid Senouci Bereksi, indique un communiqué de ce département ministériel.

M. Rouquet, qui effectue une visite officielle en Algérie, à l'invitation du Président du Conseil de la Nation, a rappelé l'initiative de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe de "promouvoir un véritable dialogue parlementaire dans le cadre du Statut de Partenaire pour la Démocratie attribué aux pays partenaires dont l'Algérie, pour son poids et son rôle en tant qu'acteur majeur dans la stabilisation de la région", précise la même source.

Le responsable européen a également mis l'accent sur "l'importance de sa mission qui vise à avoir un échange sur les voies et moyens de consolider le dialogue parlementaire développé par son institution avec l'Algérie, ainsi que sur les questions régionales d'intérêt commun".

De son côté, M. Bereksi a réitéré "l'attachement de l'Algérie à la consolidation du dialogue parlementaire algéro-européen: dialogue qui soit responsable riche et utile, dans l'intérêt du renforcement des relations bilatérales et des échanges entre les peuples, face aux défis communs d'ordre sécuritaire, économique et migratoire, notamment dans la région qui concerne les deux partenaires", ajoute la même source.

"L'échange de vues entre les deux parties a porté notamment, sur la médiation internationale conduite par l'Algérie avec succès au Mali, et sur la contribution de l'Algérie en tant que pays voisin au processus de l'ONU en Libye, dans le cadre d'une solution politique inclusive préservant l'unité et l'intégrité de ce pays", est-il souligné.

Les développements du dossier du Sahara occidental, dans le sillage de la visite récente du Secrétaire général de l'ONU dans la région, ont également été abordés.

S'agissant de la promotion de la démocratie, M. Bereksi a mis en exergue "les acquis de la révision constitutionnelle nouvellement adoptée au sein du parlement algérien, notamment, la mise en place du Conseil national des droits de l'homme". De même qu'il "a renouvelé le soutien de l'Algérie au Fonds des Nations Unies pour la démocratie dont elle a été récemment désignée membre de son Conseil d'administration", indique le MAE.

M. Bereksi a tenu, par ailleurs, à réitérer la position de l'Algérie s'agissant de la migration, laquelle "s'appuie sur une approche globale conciliant les dimensions à la fois sécuritaire, économique et humanitaire de respect de la dignité humaine, sans omettre l'insistance sur la préservation et la promotion des droits des membres de la communauté algérienne établie en Europe".

L'Algérie participe à différentes activités du Conseil de l'Europe dans le cadre du programme de voisinage sud et est, à cet égard, membre de la "Commission de Venise" sur le droit constitutionnel, du Groupe Pompidou de lutte contre la toxicomanie et du programme de prévention et de gestion des catastrophes majeures.

Elle participe, en outre, de manière "active et régulière" aux sessions de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe et aux réunions thématiques que cette institution paneuropéenne organise sur profit des pays méditerranéens partenaires, rappelle le MAE.

 

M. Rouquet invite l'Algérie à "coopérer davantage" avec l'UE

ALGER - Le Rapporteur de la commission des Affaires politiques et de Démocratie de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, René Rouquet a invité mardi l'Algérie à "coopérer davantage" avec l'Union européenne (UE), en ce sens qu'elle "jouit d'une place de choix", indique un communiqué de l'APN.

Reçu en audience par Mme Dalia Ghania, vice-présidente de l'APN en présence du président de la Commission des affaires étrangères, de la coopération et de la communauté, Noureddine Belmeddah, M. Rouquet a mis en avant "la volonté des deux parties de redynamiser le dialogue bilatéral et de tirer avantage de l'expérience de l'Algérie dans un cadre conjoint avec l'UE".

De son côté, Mme Dalia a présenté "un exposé sur le climat démocratique qui prévaut lors des travaux de l'APN et rappelé les principaux acquis remportés suite à l'adoption de la Constitution amendée, notamment en ce qui concerne le principe de séparation des pouvoirs, la consécration des droits des individus et collectivités (liberté de la presse, droits de la femme et de l'enfant...etc)".

Au volet relations internationales, Mme Dalia a évoqué "le rôle joué par l'Algérie dans la région, notamment en matière de lutte antiterroriste et de tarissement de ses sources de financement".

L'Algérie "oeuvre dans le sens de la consolidation des facteurs de paix et de stabilité, de par son influence dans la région et sur les scènes régionale et continentale", a-t-elle ajouté.

Dans ce contexte, Mme Dalia a salué "les interventions de M. Rouquet en faveur de l'Algérie devant l'UE".

 

Lu: 417 fois Dernière modification le mardi, 22 mars 2016 19:27
banner-aps