Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |07/08/2016

USD 1$ in 107.09 in 113.63
EUR 1€ in 121.29 in 128.73
JPY 100¥ in 106.93 in 113.49
GBP in 140.52 in 149.12

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

27/08/2016 23:12

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»L'Algérie "incontournable" dans la résolution des conflits et la lutte antiterroriste (UE)
lundi, 21 mars 2016 18:04

L'Algérie "incontournable" dans la résolution des conflits et la lutte antiterroriste (UE)

ALGER- L'Algérie est un pays "incontournable aujourd'hui" dans la résolution des conflits et dans la lutte antiterroriste, a indiqué lundi à Alger le rapporteur de la commission des affaires politiques et de la démocratie à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, René Rouquet.

"L'Algérie est un pays incontournable aujourd'hui dans ce débat international, qui concerne le terrorisme et les réfugiés dans le monde, un problème qui nous préoccupe tous", a-t-il indiqué, au terme de ses entretiens avez le vice-président du Conseil de la nation, Djamel Ould Abbes.

Il a ajouté que l'Algérie était aujourd'hui "au centre de ces préoccupations, avec en particulier la France et l'Europe", ajoutant que "c'est pour ça qu'on a envie de collaborer beaucoup plus".

Interrogé sur les amendements opérés en Algérie dans la Constitution, il a soutenu qu'elle contenait de "grands changements et évidemment une amélioration de la situation".

"C'est un document qui tombe vraiment bien, au moment où à Strasbourg (parlement européen) on a envie d'avancer, c'est un document qui va vers les grands principes du Conseil de l'Europe", a-t-il affirmé.

M. Rouquet a indiqué, par ailleurs, qu'il avait été chargé par le Conseil de l'Europe pour faire "un rapport sur la situation en l'Algérie et des relations avec le Conseil, pour notre compréhension mutuelle".

"On a envie d'aller un peu plus loin et de faire connaitre un peu plus l'Algérie et ses atouts à l'ensemble des 47 pays qui constituent le Conseil à Strasbourg", a-t-il relevé, souhaitant "bien sur avancer sur toutes les questions qui nous préoccupent".

La rencontre entre MM. Ould Abbes et Rouquet a été, en outre, une occasion de passer en revue l'expérience démocratique en Algérie depuis 1999 et les différentes mesures prises pour raffermir cet acquis et les libertés individuelles, à la lumière des amendements apportés à la Constitution.

Pour sa part, M. Ould Abbes a soutenu que ces amendements étaient le "fruit de vastes consultations politiques ayant associé tous les partis, la société civile et des personnalités nationales".

Lu: 468 fois Dernière modification le lundi, 21 mars 2016 20:10
banner-aps