Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |04/12/2016

USD 1$ in 108.91 in 115.56
EUR 1€ in 116.21 in 123.32
JPY 100¥ in 95.51 in 101.35
GBP in 137.54 in 145.98

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

06/12/2016 09:09

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube  

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Message du président de la République à l'occasion de la célébration de la fête de la victoire (TEXTE INTEGRAL)
samedi, 19 mars 2016 13:31

Message du président de la République à l'occasion de la célébration de la fête de la victoire (TEXTE INTEGRAL)

EL TARF - Le président de la République Abdelaziz Bouteflika a adressé samedi un message à l'occasion de la célébration de la fête de la victoire, le 19 mars 1962. En voici le texte intégral.

"Mesdames et Messieurs,

Le peuple algérien célèbre aujourd'hui le 54e anniversaire de la fête de la victoire, une victoire qui a concrétisé son rêve le plus cher celui du recouvrement de sa liberté usurpée et de sa terre spoliée après un combat héroïque et une guerre rude et pénible.

Cet illustre événement rappelle à notre peuple les sacrifices incommensurables consentis par nos prédécesseurs tout au long d'un siècle et demi de résistance contre le colonisateur mais aussi les exploits de la  Révolution contre le tyran, une résistance et une lutte relayées par la glorieuse révolution de novembre dont la victoire sera le couronnement. Un parcours triomphal qui restera une référence dans la lutte des peuples pour la liberté et que nous célébrons chaque année.

En ces instants historiques, nos pensées et nos hommages les plus respectueux vont vers tous ceux qui ont sacrifié leur vie, depuis le déclenchement de la révolution en 1954, pour que vive l'Algérie libre et indépendante, nos glorieux martyrs, les compagnons des vaillants moudjahidine et moudjahidate et tous les partisans de la cause nationale .

Si la wilaya d'El Taref a été choisie cette année pour marquer la célébration de cette journée mémorable, c'est surtout pour rappeler les batailles héroïques qu'a vécues cette région mais aussi l'image des caravanes de moudjahidine chargés d'armes pour approvisionner l'Armée de libération nationale, et de milliers de fils et de filles de notre peuple qui ont fui leur propre terre et ont trouvé refuge auprès de nos frères en Tunisie et au Maroc, bases arrières de notre combat libérateur, une solidarité qui a marqué notre mémoire et scellé notre engagement pour le Maghreb arabe.

Mesdames et Messieurs

Un demi siècle de l'histoire témoigne de la vérité glorieuse, celle de de la victoire du peuple algérien sur un colonialisme abject de 132 ans faites de sang, de privation, de souffrance, de torture, d'assassinats de vies innocentes dans les prisons et camps de concentration et autant d'autres pratiques qui déshonorent l'histoire de l'humanité.

La date phare du 19 mars 1962 est le couronnement d'un combat sacré mené par le peuple algérien contre les forces de l'obscurantisme et du colonialisme, l'ultime étape sera la guerre de libération qui a duré plus de sept ans et qui a fait abdiquer l'agresseur en l'obligeant à négocier pour la reconnaissance des droits de notre peuple et le recouvrement de la souveraineté totale de l'Algérie.

La fête de la victoire incarne, en effet, la réappropriation de la souveraineté, une souveraineté recouvrée dans des conditions dramatiques qu'il convient de rappeler lorsque nous évoquons le prix de notre liberté et pour que les générations montantes soient toujours au fait du long et rude parcours mené par l'Algérie libre sur la voie de la construction et de l'édification.

Notre peuple était alors arrivé à l'instant suprême de l'indépendance trois mois après l'annonce du cessez-le-feu, trois mois de destruction barbare sans précédent dans l'histoire contemporaine, une destruction perpétrée par l'Organisation de l'armée secrète (OAS) criminelle contre un peuple qui a accepté avec courage de respecter l'accord du cessez-le-feu conclu le 19 mars 1962.

L'Algérie a ainsi rapatrié prés de trois millions de ses enfants réfugiés hors des frontières, ou placés dans les camps de détention coloniaux.

L'Algérie était enfin libre, une liberté arrachée au prix de prés de 10 000 villages détruits par l'oppresseur barbare, l'Algérie indépendante au prix  du sacrifice d'un million et demi de chahid.

Autant de repères, Mesdames et Messieurs, qui jalonnent notre combat libérateur mené par moins de cinq cent cadres et moins de mille étudiants universitaires et des millions de chômeurs, un combat salué par les tous les peuples.

 

 

Mesdames et Messieurs,

 

Un demi siècle s'est écoulé depuis cette éclatante victoire et il nous incombe aujourd'hui, d'observer une halte pour apprécier les précieux bienfaits de cet événement historique sur le parcours de l'Algérie indépendante tel que souhaité par nos chouhada.

L'Algérie fait aujourd'hui l'inventaire de ces acquis et réalisations accomplies à la faveur de l'indépendance et de la liberté, des réalisations qui ont restitué au peuple sa gloire et rétabli l'Algérie dans la place qui est sienne dans le concert des nations.

Ces réalisations ont en effet englobé tous les domaines à commencer par réunir les conditions d'une vie digne au citoyen, en garantissant son droit à l'éducation, à la santé et au logement, pour dire que le citoyen est au coeur de la bataille de développement national global.

Notre pays a connu en effet des sauts qualitatifs importants qui confortent notre détermination à aller de l'avant sur la voie du développement socio-économique pour satisfaire aux besoins du peuple et concrétiser ses attentes.

Et c'est là l'objectif que l'Etat s'emploie à atteindre à travers la mobilisation de toutes ses capacités et potentialités dans tous les secteurs économiques et sociaux.

Par ailleurs, notre pays a enregistré une avancée politique inédite en matière de libertés et de participation du peuple dans la prise de décision par la promulgation de lois et la mise en place de mécanismes qui consacrent l'implication du citoyen dans la vie politique.

La récente révision constitutionnelle traduit cette volonté indéniable de l'Etat d'aller de l'avant sur la voie de la concrétisation des aspirations du peuple en termes de démocratie efficiente qui favorise l'émergence d'une société en mesure de compter sur son génie innovant et créatif et ses propres ressources pour parachever l'oeuvre d'édification et de construction et perpétuer le message de nos valeureux martyrs.

Telle est l'Algérie d'aujourd'hui, une Algérie indépendante, pleinement engagée dans la grande bataille d'édification, qui a recouvré sa place parmi les nations et qui assume totalement et sûrement son rôle dans la promotion de la coopération et la complémentarité avec les peuples avec lesquels elle partage de nombreux référentiels dans le monde arabe et sur le continent africain.

Une Algérie qui demeure constante dans son soutien aux peuples encore en lutte pour leur indépendance et une Algérie qui oeuvre pour le renforcement des liens de coopération et d'amitié avec ses partenaires dans le cadre des intérêts communs et du respect mutuel.

 

Mesdames et Messieurs,

 

La célébration de cette journée mémorable qui auréole notre combat libérateur, est non seulement une opportunité pour méditer le long parcours d'édification de notre pays mais une halte qui interpelle notre conscience collective face aux nombreux défis qui se posent à nous.

Le peuple algérien vaillant a versé le tribut du sang et de la sueur pour libérer et construire l'Algérie mais aujourd'hui, tous les enfants du pays, femmes et hommes, jeunes et aînés sont plus que jamais tenus à l'unité, à la vigilance et à la mobilisation pour la sauvegarde de l'intégrité de notre pays qui partage ses frontières avec de nombreux pays secoués par des crises violentes.

Notre peuple est également appelé à rester vigilant et solidaire face aux complots dévastateurs ourdis contre la nation arabe tout entière et dont des peuples frères payent aujourd’hui la rançon comme nous mêmes l'avons fait durant la tragédie nationale dont les vents ont soufflé en vérité de l’extérieur.

Les Algériens sont également plus que jamais interpellés pour se mobiliser, travailler et innover en vue de surmonter la crise économique mondiale qui a affecté notre pays du fait de la chute des prix du pétrole et afin de poursuivre ensemble le processus du renouveau national aux plans politique, économique, social et culturel.

Autant de défis que je ne cesse de rappeler à la mémoire de mes compatriotes à chaque occasion et quelle meilleure autre occasion pour interpeller la Nation à la mobilisation, à l'unité et au travail que celle de la fête de la victoire durant laquelle nous nous inclinons à la mémoire des chouhada qui se sont sacrifiés pour que vive l'Algérie libre et indépendante.

« Gloire à nos martyrs. »

Lu: 713 fois Dernière modification le samedi, 19 mars 2016 17:17
banner-aps