Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |29/02/2016

USD 1$ in 105.81 in 112.27
EUR 1€ in 116.85 in 124.01
JPY 100¥ in 93.76 in 99.50
GBP in 148.01 in 157.07

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

25/05/2016 10:05

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Le président du Parlement panafricain achève une visite officielle en Algérie
jeudi, 17 mars 2016 17:44

Le président du Parlement panafricain achève une visite officielle en Algérie

Le président du Parlement panafricain achève une visite officielle en Algérie Photo APS

ALGER - Le président du Parlement panafricain, Nkodo Dang, a achevé jeudi une visite officielle en Algérie au cours de laquelle il a eu des entretiens avec de hauts responsables de l'Etat sur les questions bilatérales et internationales.

Au cours de son séjour, M. Dang a eu des entretiens avec les présidents des deux chambres du Parlement, ainsi qu'avec le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra.

Lors de ces rencontres, il a salué la signature par l'Algérie du protocole de Malabo amendant le texte constitutif du Parlement panafricain.

Il a aussi mis en exergue le rôle de l'Algérie dans l'approfondissement du concept d'unité africaine et l'amélioration de la performance des institutions continentales, notamment le Parlement panafricain.

M. Dang a réitéré son appel pour la signature du protocole de Malabo permettant à son institution de passer d'un organe consultatif à celui de législatif.

"Pour jouer pleinement son rôle, le Parlement panafricain doit passer d'un organe consultatif à celui de législatif, d'où la nécessité de ratifier le protocole de Malabo afin d'avoir ce statut", a-t-il précisé.

Il a rappelé, à ce propos, que 10 pays ont déjà ratifié ce protocole, dont l'Algérie, mais il reste encore 18 adhésions pour atteindre le quorum de 28 signataires, nécessaire pour que cette institution devienne un organe législatif.

Le président du Parlement panafricain a indiqué que le principal objectif de sa visite en Algérie était de "faire la promotion" de l'institution qu'il préside et de "bénéficier" de l'apport de l'Algérie, qui constitue un "poids lourd" au plan continental.

Concernant le conflit du Sahara Occidental, M. Dang a évoqué la dernière visite du secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, dans la région, estimant que cette visite est "susceptible d'apporter de nouveaux éléments" en vue de parvenir à une solution à ce conflit opposant le Front Polisario et le Maroc.

Il a indiqué, à ce propos, que le secrétaire général de l'ONU "est la seule personne à même d'apporter du nouveau à ce dossier", ajoutant que la présentation du rapport de l'ONU sur ce dossier, prévue au mois d'avril prochain, "pourrait contenir des éléments nouveaux".

Rappelant que le Sahara Occidental demeure le seul pays sous occupation en Afrique, M. Dang a plaidé pour l'application de la charte des Nations Unies consacrant le droit des peuples à l'autodétermination.

Par ailleurs, il a affirmé avoir apprécié les efforts réalisés par l'Algérie en termes de liberté d'expression, à travers l'amendement de la Constitution qui a apporté, a-t-il dit, "beaucoup de nouveautés".

Il a relevé, plus particulièrement, le rôle du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, dans la révision de la Constitution qui fera "la fierté du continent africain".

Lu: 235 fois
banner-aps