Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |04/09/2016

USD 1$ in 107.76 in 114.34
EUR 1€ in 120.53 in 127.93
JPY 100¥ in 103.95 in 110.35
GBP in 143.02 in 151.81

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

28/09/2016 02:42

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Guerre de libération: il n'y a pas de clauses secrètes dans les accords d'Evian (historien)
jeudi, 17 mars 2016 14:23

Guerre de libération: il n'y a pas de clauses secrètes dans les accords d'Evian (historien)

ALGER - L'historien Madini Bachir a indiqué jeudi à Alger qu'"il n'y a aucune clause secrète" entre l'Algérie et la France dans les accords d'Evian qui ont été sanctionnés par un cessez-le-feu le 19 mars 1962.

Lors d'une conférence animée au forum de la Sûreté nationale à l'occasion de la fête de Victoire, M. Madini qui enseigne l'histoire à l'Université de Blida a précisé qu'"il n'y a aucune clause secrète entre les délégations algérienne et française dans les Accord d'Evian", en voulant pour preuve l'absence de documents attestant la thèse contraire et les déclarations du porte-parole de la délégation algérienne aux négociations d'Evian, Rédha Malek, à maintes occasions.

"Le maintien de certains aérodromes et installations militaires à l'instar de la base de Mers El-Kébir après l'indépendance est prévu dans les clauses des Accords d'Evian", a-t-il affirmé, soulignant que "la récupération par l'Etat algérien de ces installations militaires françaises comme la base de Mers El-Kébir en mars 1968 et son renoncement à certaines clauses des accords étaient une nécessité imposée par les dépassements commis par les autorités françaises".

L'écriture de l'histoire doit être objective et s'appuyer sur des documents, a soutenu l'historien, estimant que "de nombreux écrits étrangers sur l'histoire de l'Algérie sont dépourvus d'objectivité".

Rappelant que les Accords d'Evian, signés le 18 mars 1962, avaient permis à l'Algérie de sortir du joug colonial et d'accéder à l'indépendance, il a appelé les jeunes à préserver la sécurité, la stabilité et l'unité nationale.

Lu: 462 fois
banner-aps