Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |29/02/2016

USD 1$ in 105.81 in 112.27
EUR 1€ in 116.85 in 124.01
JPY 100¥ in 93.76 in 99.50
GBP in 148.01 in 157.07

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

28/06/2016 21:29

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Lutte antiterroriste: l'Algérie pour la conjugaison des efforts dans le cadre de la stratégie de l'ONU
vendredi, 11 mars 2016 16:56

Lutte antiterroriste: l'Algérie pour la conjugaison des efforts dans le cadre de la stratégie de l'ONU

LE CAIRE- L'Algérie a appelé, par la voix de son ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, à la conjugaison des efforts internationaux de lutte antiterroriste dans le cadre de la stratégie des Nations unies et conformément aux règles de la légalité internationale.

L'Algérie appelle à "la conjugaison des efforts internationaux en matière de lutte antiterroriste dans le cadre de la stratégie de l'ONU et autour d'objectifs conjoints et partagés" et souligne "l'impératif de se conformer à la légalité internationale, aux résolutions onusiennes et aux listes d'organisations terroristes établies par l'ONU, lesquelles n'incluent pas les composantes politiques reconnues aux niveaux national et international et présentes sur la scène sociopolitique nationale", a indiqué M. Messahel jeudi soir au Caire lors des travaux de la 145ème session du Conseil ministériel de la Ligue arabe.

"Gouvernements et partis sont invités à ne pas s'immiscer dans les affaires internes des pays conformément aux Chartes des Nations unies et de la Ligue arabe", a souligné M. Messahel.

"L'approche algérienne en termes de lutte antiterroriste a prouvé que toute lutte contre ce fléau doit outrepasser l'aspect sécuritaire et aller dans le sens de la redynamisation du dialogue et de la réconciliation nationale, à travers des alternatives et des stratégies globales de lutte contre toute forme d'extrémisme violent et de tarissement de ses sources idéologiques", a-t-il ajouté.

Plus explicite, M. Messahel a évoqué l'expérience algérienne "initiée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, laquelle s'est traduite par les politiques de concorde et de réconciliation nationales cautionnées par le peuple algérien, des politiques qui ont porté leurs fruits et contribué à éteindre le feu de la fitna, restaurer paix et sécurité dans les quatre coins du pays et exterminer le terrorisme qui a sévi une décennie durant".

Ces politiques, ajoute M. Messahel, "se traduisent aujourd'hui par une série de réformes démocratiques globales contenues dans la Constitution amendée le 7 février par le Parlement algérien, en faveur de l'ancrage du processus démocratique par la consolidation des principales composantes de notre identité nationale, l'ancrage de la démocratie, le renforcement des fondements de l'Etat de droit, l'élargissement des prérogatives du Conseil constitutionnel, la consécration de l'indépendance de la Justice et le renforcement des prérogatives du Conseil de la nation".

La Constitution amendée a, également, permis de "consolider les garanties constitutionnelles pour la promotion et la protection des droits et libertés du citoyen, consacrer les droits de la femme à tous les niveaux et conférer à l'opposition un rôle plus effectif sur la scène politique", a poursuivi le ministre.

Concernant la Libye, M. Messahel a indiqué que "la situation est préoccupante dans ce pays et les dangers qui le guettent font, aujourd'hui, que nous aspirons à un consensus dans les plus brefs délais sur la formation d'un gouvernement d'union nationale qui siège à Tripoli et qui aura à gérer l'étape de transition, à relever les enjeux politiques, sécuritaires et économiques et à lutter contre le terrorisme".

"L'Algérie ne ménagera aucun effort pour appuyer le dialogue entre les belligérants libyens sous la supervision de l'ONU, convaincue que la solution politique constitue l'unique moyen pour mettre fin à la crise", a-t-il rappelé.

L'Algérie "n'a eu de cesse d'appeler toutes les parties à placer l'intérêt du pays au dessus de toute considération et à faire les concessions nécessaires pour préserver l'intégrité, l'unité, la souveraineté et la cohésion sociale du pays", a souligné M. Messahel.

Réaffirmant que "l'Algérie soutient le peuple libyen frère et appelle la chambre des représentans de Libye à former un gouvernement d'union nationale", M. Messahel a salué "le rôle central du mécanisme des pays du voisinage libyen qui a appuyé lors de sa 7ème réunion tenue le 1er décembre 2015 à Alger le processus politique onusien et affirmé son rejet de toute forme d'ingérence étrangère dans les affaires internes de la Libye", soulignant la nécessité du respect de la souveraineté de ce pays, de son unité et de son intégrité territoriale.

Il a également réaffirmé que l'Algérie "place au centre de sa politique extérieure la non ingérence dans les affaires internes des pays, le souci du principe de règlement des conflits par voies pacifiques et le respect de la volonté des peuples", ajoutant qu'"elle a de tous temps fait prévaloir le dialogue et le consensus pour placer la crise en Syrie sur les railles du processus du règlement politique en vue de préserver l'unité et la stabilité de ce pays frère, d'appuyer les démarches internationales visant à respecter l'arrêt des hostilités et encourager toutes les parties à adhérer à la dynamique positive pour aboutir à un règlement politique".

Par ailleurs, M. Messahel a souligné "l'appui" de l'Algérie au dialogue entre belligérants yéménites sous l'égide de l'ONU et son souhait de voir les négociations reprendre durant les prochains jours pour trouver une solution politique conformément aux résolutions onusiennes y afférentes de façon à rétablir la sécurité et la stabilité dans pays et préserver son unité".

"Quelle que soit la gravité des crises, la question palestinienne demeure au centre de nos préoccupations compte tenu de l'escalade des pratiques barbares des israéliens à l'encontre des Palestiniens sans défense et leur violation des chartes internationales", a par ailleurs affirmé M. Messahel.

Cette situation "exige une prise de position internationale pour relancer le processus de paix afin de permettre au peuple palestinien de recouvrer ses droits légaux et d'instaurer son Etat indépendant avec El Qods pour capitale", a-t-il dit.

Par ailleurs, M. Messahel a salué les efforts des groupes de travail issus des commissions chargées de la réforme et du développement de la Ligue arabe, à la lumière du rapport de la commission indépendante présidée par Lakhdar Brahimi, se félicitant des "efforts visant à corriger les dysfonctionnements qui entachent notre action arabe commune".

"L'Algérie est consciente de l'ampleur des obstacles qui entravent l'action arabe commune, notamment en cette conjoncture complexe que traversent certains pays arabes, partant de sa conviction que la volonté politique et la communauté de destin restent les seuls garants à même de permettre d'aplanir ces obstacles et de bâtir une nouvelle vision stratégique commune", a-t-il soutenu.

"La Ligue arabe est aujourd'hui à la croisée des chemins: elle doit s'adapter aux mutations effrénées que connaît le monde pour ne pas rester à la traîne, d'autant que sa crédibilité est tributaire de sa capacité d'adopter une vision coordonnée et complémentaire à moyen terme".

"Les crises ne sont pas forcément synonymes d'échec, mais doivent amener la Ligue à aller de l'avant pour relever les nouveaux défis loin des thèses pessimistes", a-t-il encore souligné.

M. Messahel a, enfin, réitéré au chef de la diplomatie tunisienne, Khamais Jihnaoui, les condoléances de l'Algérie "suite aux attentats terroristes qui ont fait plusieurs morts parmi les citoyens et les éléments des forces de sécurité", soulignant "la solidarité du peuple et du gouvernement algériens avec le peuple et le gouvernement tunisiens, en condamnant cet acte criminel ignoble".

 

Lu: 393 fois
banner-aps